AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM, en savoir plus ici

Partagez | 
 

 (Miles) Love, hope and misery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Miles Griffin

avatar

Messages : 15
Avatar : Matt Bomer.
Crédits : Avatar : @Shiya
Pseudo : MORIBOND
Statut : Ils ne s'aiment plus, restent ensemble par commodité lorsqu'il n'y a plus l'étincelle pour maintenir la passion. Le quotidien devient routine, les instants intimes se raréfient. Et le fantôme du passé resurgit au moment opportun pour semer le chaos.
Métier : Intrus dans les âmes étrangères, connaisseur des afflictions carnassières. Il vous sert de soutien afin de régler vos problèmes, et vient à votre secours lorsque la vie devient trop difficile. Psychologue de renom, il a la passion et la volonté de vous venir en aide.

MessageSujet: (Miles) Love, hope and misery   Lun 19 Déc - 21:53

Miles Griffin
– 33 ans, psychologue, en couple –

ORIGINES | Amerloque de naissance et quelques racines en France, cadeau de la mère aimante. STATUT | Dans une relation destructrice qu’il voit s’effriter de jour en jour. Les emplois du temps opposés, les marques d’affection raréfiées, les disputes multipliées. Malgré tout, ils n’arrivent pas à se quitter, aimantés l’un à l’autre bien malgré eux. Aucune raison à l’horizon pour une rupture qu’aucun des d’eux n’ose initier. MÉTIER | Psychologue, les vies des autres qu’il décortique, les fragments de leurs existences qu’il imagine à partir de simples mots. La comparaison inévitable avec son propre quotidien, à découvrir le meilleur et le pire. Il passe des heures à écouter les autres divaguer, se tracasser, foutre leurs jours en l’air. TRAITS DE CARACTÈRE | Miles est un paradoxe vivant. Les astres en ont décidé ainsi. Son port altier suggère des relents de royauté lointaine. Comme si le monde lui appartient dans son entièreté. Chaque geste, chaque mouvement est empreint d’une grâce sans pareille. Il déambule dans le labyrinthe de la vie avec une assurance qui laisse ses observateurs pantois. Dans le désarroi d’assister à une telle démonstration de prestance. Les envieux la qualifieront d’arrogance. Pourtant, malgré cet air hautain et ce rictus où se lit le dédain, c’est un être doux. Doté d’une tendresse que l’on ne retrouve pas souvent. L’on ne peut pas parler de façade lorsqu’une guerre est menée dans les confins de son âme. Entre l’égocentrisme et l’altruisme. Ce sens de la justice qu’il traîne dans son sillage et qui se dresse en obstacle pour son plaisir. Cette intégrité et cette fierté, il ne pourra jamais s’en débarrasser. Lui qui croit fermement qu’il faut penser à soi avant toute chose n’applique pas ses propres préceptes. Le charisme découle de lui, entaché parfois par son agressivité qui resurgit quand il s’y attend le moins. Une tendance à vouloir trop parler, trop exposer son point de vue. N’abandonnant jamais, s’entêtant à vouloir convaincre le camp opposé par des discours pompeux. Mais jamais ennuyeux, lorsque la passion est maîtresse des syllabes que déblatère sa belle bouche. Il traîne dans tous les milieux, en dépit de cette attitude snob qu’il affiche dans la moindre esquisse de geste. Se faisant partout des amis, mais également des ennemis. Miles, soit on l’aime, soit on ne l’aime pas. Soit on a droit à son ton agréable, soit sa langue de vipère vous assène un coup tellement violent qu’il engendre la haine. Son existence est une table d’échecs dont il essaie de bouger les pions comme il peut. Tout est calculé, consciencieusement. Mais pas toujours efficacement. Les imprévus n’ont de cesse de venir tout gâcher, le plongeant dans une rage infâme. Il déteste avoir tort. Il déteste être pris de court. Mais son tempérament accoutumé au défi et aux difficultés lui fait garder son sang-froid. Il a vécu la dépression totale, il a vécu l’impuissance et rien ne sera jamais pire. Même s’il ne faut jamais dire «jamais». Sa curiosité maladive fait de lui quelqu’un qui recherche à tout prix l’Information. Se renseignant sur tout et n’importe quoi dans l’espoir de garder une tête d’avance. Il sait néanmoins avouer lorsqu’il se trompe. Courageux autant dans la prise d’initiative que dans la reconnaissance de ses torts. Toutes ces contradictions subsistent en son for intérieur, et il s’adapte. Il n’a pas trop le choix. Il sait qu’il ne peut pas changer, il est tout à fait conscient qu’il sera toujours dans le juste milieu.

⊹ Artiste torturé, éberlué par la beauté du monde qui l’entoure, il touche à tout. Les notes de musique se meuvent sous ses doigts, les mots ricochent sur le papier à partir de son imaginaire. Les toiles se remplissent tandis que les pinceaux se plient à son emprise. Il est admirateur des étoiles, Miles. Il ne se lasse jamais de les contempler dans un mutisme cérémonieux.
⊹ La perfection. L’absolu n’existe pas, mais il est son objectif. L’ordre dans toute chose. Dans ses idées, dans ses pensées, dans son entourage. Souci du détail parfois handicapant lorsque la seule vue d’un cadre de travers l’irrite fortement. Aucun objet qui n’est pas à sa place dans son antre. L’ordre prédomine dans une sévérité assassine. Bibliothèque aux livres classés par ordre alphabétique. Vêtements entreposés dans des cintres dans une harmonie des couleurs et des tissus. Draps où pas un seul froissement ne peut être aperçu. Cela se répercute même dans l’apparence qu’il arbore tous les jours. Minutes qui s’égrènent dans le miroir à vouloir dompter chaque mèche. Pilosité faciale qu’il entretient avec grand soin.
⊹ L'idée de se retrouver un jour seul, entièrement seul, le terrifie. Il a cette phobie d’un silence de plomb. Ses tympans doivent perpétuellement rester fonctionnels. Il ne tolère la solitude qu’à petites doses, lorsque lui-même s’isole pour remettre de l’ordre de ses pensées. S'éloigner de quelqu'un pour quelques jours, du monde entier pour quelques heures. Là sont des actes qu’il choisit et qu’il apprécie. Mais être esseulé parce que tout le monde l'aurait abandonné, amours et amis, c'est plus qu'il ne pourrait supporter. Il n'existe pas sans la compagnie des autres, son sang se glace lorsqu’aucun son ne le réconforte. Il ne peut pas respirer sans quelqu'un d'autre à ses côtés pour le calquer.
⊹ Malgré le contexte  aisé dans  lequel il a vécu, son père était loin d'être un guichet automatique. Ce n'était pas de l'avarice qui l'empêchait de tendre les billets, mais plutôt un  désir d'inculquer à ses enfants la valeur de chaque centime. La leçon a bien marché sur Miles qui n'accorde pas tant d'importance au nombre de zéros dans son compte en banque. Ce qui lui tient particulièrement à cœur, ce sont les principes qu'il ne s'engage à ne jamais transgresser de peur de perdre son identité.
⊹ Il a toujours été sociable et populaire. Un plaisantin né, il vous impressionnera de sa bonne humeur et de sa joie de vivre. Tout son entourage est irrémédiablement attiré par lui, il émane de lui une aura séductrice présente à toute épreuve. Constamment entouré, il est tel le Phébus autour duquel gravitent des planètes admiratives.
⊹ Maniaque du contrôle, il prend toujours les initiatives pour que les événements aillent dans son sens. Il n’observe jamais passivement le cours des choses, prêt à tout pour déposer sa patte. Il influence le destin pour provoquer ce qu’il désire. Dirigeant né, il a toujours été impliqué dans les décisions importantes lors des travails des groupes.
⊹ Tout le temps sur la défensive, les crocs sortis pour mordre. Prêt à arracher la jugulaire de ceux qui l’offensent et qui le provoquent. Ses sens sont en alerte, et il lui arrive de prendre un malentendu pour une insulte. Son égo est tel qu’aucune tentative de rabaissement, volontaire ou pas, ne passe inaperçue.
⊹ Il a la santé fragile, ce qui a d’autant accentué le côté surprotecteur de sa mère. Il tombe facilement malade, et quand cela lui arrive, il change du tout au tout. Devenant une sorte de larve insupportable, devant vivre avec une sorte de répugnance pour sa propre personne, s’isolant de tout et de tous.
⊹ Il a été plusieurs fois été reconnu comme étant un génie par plusieurs personnes différentes. Ses professeurs ont toujours été impressionnés par lui, et ceux qui ne le montraient pas l’agressaient et cherchaient à le rabaisser. Heureusement, il a eu droit au soutien de ceux qui ont plus que tenté de l’encourager. Autodidacte, son intelligence est incontestable, son esprit est très vif.
⊹ Il est tout à fait contre la violence physique. Il ne supporte pas de voir deux individus se battre, et la guerre est un poids sur son cœur qui le bouscule et qui le traumatise. Il ne peut pas regarder un reportage sur l’utilisation des armes ou sur des guérillas brutales sans avoir les larmes aux yeux.
⊹ Il a toujours nourri le secret espoir de devenir végétarien sans pour autant s’y résoudre. Il n’a toujours pas oublié les carences alimentaires dont il souffrait plus jeune, et il ne veut plus jamais prendre cette voie à nouveau, quitte à devoir se forcer de manger de la viande dont il n’apprécie pas le goût.
⊹ Il ne tient pas du tout l’alcool. Deux verres sont suffisants pour le rendre tout particulièrement sensible à la plaisanterie de mauvais goût. Des éclats de rire s’en ensuivent, et il commence à faire le bouffon. Il lui suffit de dépasser le troisième pour devenir fou, facilement malléable, répondant à toutes les directives qu'on pourrait lui donner. Amuser la galerie devient alors son but primordial.
⊹ Costards, smokings, gilets, chemises, ceintures, cravates… Le formel  et l’élégant font partie de son quotidien. Il aimerait dire qu’il s’en plaint, que ce n’est que pour le travail, mais c’est vraiment un accoutrement qu’il affectionne. Sauf quand il fait trop chaud et que c’est un pur calvaire d’avoir autant de vêtements sur sa peau.
⊹ Les moins fortunés que lui prennent en assaut son cœur. Pitié qu’il éprouve pour ceux qui n’ont pas réussi. Il aurait pu être l’un d’eux si le destin avait décidé de faire de lui un paria. Et pour cette raison, il donne. Il donne sans trop y penser. Générosité parfois mal placée.
⊹ Féministe virulent, c’est la cause qu’il a choisi de défendre. Une voix de plus pour se joindre au flot indigné prêchant l’égalité. Ce n’est néanmoins pas un individu ordinaire, la cause gagne l’un de ses défenseurs les plus engagés. Sa passion et ses ardeurs dépassent celles d’un activiste lambda.
⊹ S’il y a bien une chose qui l’insupporte et qui le fait grincer des dents, sans pour autant lui faire péter un câble, ce sont les gens qui font du bruit en mangeant. Il ne peut juste pas s’empêcher de lancer une remarque acerbe pour laquelle il s’excuse par la suite.
⊹ L’homme à qui on demande conseil en toutes circonstances. Habitué à écouter leurs autres et leurs détresses, appréciant l’idée de leur venir en aide. Tout cela a orienté son choix de carrière vers les mystères de la psychologie. Un métier qui lui faisait plaisir au début, mais dont il a appris à se lasser au fil des jours. Plus épuisé par son propre quotidien que celui de ses clients, il n’a plus la patience d’endurer leur apitoiement sur eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Griffin

avatar

Messages : 15
Avatar : Matt Bomer.
Crédits : Avatar : @Shiya
Pseudo : MORIBOND
Statut : Ils ne s'aiment plus, restent ensemble par commodité lorsqu'il n'y a plus l'étincelle pour maintenir la passion. Le quotidien devient routine, les instants intimes se raréfient. Et le fantôme du passé resurgit au moment opportun pour semer le chaos.
Métier : Intrus dans les âmes étrangères, connaisseur des afflictions carnassières. Il vous sert de soutien afin de régler vos problèmes, et vient à votre secours lorsque la vie devient trop difficile. Psychologue de renom, il a la passion et la volonté de vous venir en aide.

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Lun 19 Déc - 21:53

Miles Griffin
– présent –

PRÉNOM NOM | statut du lien : petite description du lien en quelques lignes, à vous d'ajouter des anecdotes ou non, totalement libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Griffin²

avatar

Messages : 4
Avatar : Arthur Gosse
Crédits : Avatar : @SWEET DISASTER

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Lun 19 Déc - 21:54

Miles Griffin
– passé –

PRÉNOM NOM | statut du lien : petite description du lien en quelques lignes, à vous d'ajouter des anecdotes ou non, totalement libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Griffin

avatar

Messages : 15
Avatar : Matt Bomer.
Crédits : Avatar : @Shiya
Pseudo : MORIBOND
Statut : Ils ne s'aiment plus, restent ensemble par commodité lorsqu'il n'y a plus l'étincelle pour maintenir la passion. Le quotidien devient routine, les instants intimes se raréfient. Et le fantôme du passé resurgit au moment opportun pour semer le chaos.
Métier : Intrus dans les âmes étrangères, connaisseur des afflictions carnassières. Il vous sert de soutien afin de régler vos problèmes, et vient à votre secours lorsque la vie devient trop difficile. Psychologue de renom, il a la passion et la volonté de vous venir en aide.

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Lun 19 Déc - 21:56

Et c'est à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Campbell

avatar

Messages : 141
Avatar : Jensen Ackles.
Crédits : endlessly epic.
Pseudo : GBK.
Statut : Célibataire, mais attiré par Kimo.
Métier : Organisateur d'évènements (mariages, fêtes d'anniversaires, vernissages ...) avec son meilleur ami Kimo.

Past, present & future
Autre avatar: Dylan O'Brien (25 ans).
Répertoire:

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Mar 20 Déc - 1:07

Etant un ami de Elijah, il va nous falloir un lien :bsmile:

_________________

I found love where it wasn't supposed to be
Right in front of me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Griffin

avatar

Messages : 15
Avatar : Matt Bomer.
Crédits : Avatar : @Shiya
Pseudo : MORIBOND
Statut : Ils ne s'aiment plus, restent ensemble par commodité lorsqu'il n'y a plus l'étincelle pour maintenir la passion. Le quotidien devient routine, les instants intimes se raréfient. Et le fantôme du passé resurgit au moment opportun pour semer le chaos.
Métier : Intrus dans les âmes étrangères, connaisseur des afflictions carnassières. Il vous sert de soutien afin de régler vos problèmes, et vient à votre secours lorsque la vie devient trop difficile. Psychologue de renom, il a la passion et la volonté de vous venir en aide.

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Mar 20 Déc - 17:28

Bien entendu. :seksy: Bon, Miles n'est pas le fan numéro 1 d'Elijah en ce moment, mais on peut toujours trouver quelque chose. T'es inspiré pour quelque chose ou pas du tout ? Je vais y réfléchir de mon côté aussi. :lovely:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Campbell

avatar

Messages : 141
Avatar : Jensen Ackles.
Crédits : endlessly epic.
Pseudo : GBK.
Statut : Célibataire, mais attiré par Kimo.
Métier : Organisateur d'évènements (mariages, fêtes d'anniversaires, vernissages ...) avec son meilleur ami Kimo.

Past, present & future
Autre avatar: Dylan O'Brien (25 ans).
Répertoire:

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Mar 20 Déc - 21:30

Alors Jason et Elijah se connaissent depuis un très long moment, donc il aurait pû être content de voir que ce dernier était heureux avec Miles. Voir même peut-être avoir connu Miles jeune aussi.
Aujourd'hui, il pourrait tenter de jouer les médiateurs ou quelque chose du genre ?

Jason pourrait prendre comme prétexte de venir voir Miles pour qu'il soit son psy et en fait il viendrait parler d'Elijah ?
Surtout que Jason aurait vraiment besoin d'un psy au vu de ses problèmes :bsmile:

_________________

I found love where it wasn't supposed to be
Right in front of me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miles Griffin²

avatar

Messages : 4
Avatar : Arthur Gosse
Crédits : Avatar : @SWEET DISASTER

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Mer 21 Déc - 4:11

Alors, justement, ce qui les a fait rompre, c'est cette réticence d'Elijah à se montrer en public. Je ne sais pas du coup si Jason est au courant ou si vous en avez parlé, mais si c'est le cas, Miles aurait bien voulu le connaître en effet. Et même se servir du fait que celui-ci ait été tolérant avec la chose pour persuader Eli d'arrêter de vivre leur relation en cachette.

Jouer les médiateurs avec quelqu'un comme Miles peut s'avérer dangereux. Il déteste se sentir "piégé" et il peut devenir très désagréable très vite. Certes, ils pourraient en parler, mais s'il a l'impression que Jason est #TeamElijah, ça risque de le faire se renfermer tout de suite. pedro Par contre, s'il parle d'Eli pendant leurs séances, là, c'est mort. Miles est extrêmement professionnel, il redirigerait automatiquement la conversation sur Jason et lui dirait après leur séance que s'il mentionne ce genre de choses à nouveau dans le cadre du travail, il lui conseillera un nouveau psy. Après, ça peut effectivement commencer sur ça, puis Jason se rendrait compte qu'il a vraiment besoin de parler de ce qu'il a vu à la guerre ? Miles connaît ses limites et pourra dissocier entre l'ami et le patient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jason Campbell²

avatar

Messages : 9
Avatar : Dylan O'Brien.
Crédits : Hepburns.
Pseudo : GBK.
Statut : Célibataire.
Métier : Militaire.

Past, present & future
Autre avatar: Jensen Ackles (40 ans).
Répertoire:

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Jeu 22 Déc - 0:33

Nous n'en avons pas parlé non, mais je pense que Jason comprendrait les deux points de vue. Lui est bisexuel, il a eu plus de relations avec les femmes, en tout cas aux yeux de sa famille. Ses amis eux non plus ne savent pas qu'il aime les hommes. Il a d'ailleurs une préférence pour ces derniers et en particulier son meilleur ami. Donc, il pourrait comprendre le point de vue d'Elijah sur le fait de rester cacher. Seulement, il comprendrait aussi le fait que Miles le vive mal. Après, on peut peut-être partir sur autre chose.
Dans le genre Jason aurait dit à Elijah qu'il dort mal et qu'il aurait besoin de parler. Elijah aurait pû lui conseiller Miles comme psy. Jason aurait été réticent au début, parce que parler ça n'est pas vraiment son truc. Du coup, il serait quand même aller au premier rendez-vous pour voir ce que ça donne. Il aurait apprécié Miles, son franc parlé et tout ça, mais il n'aurait pas vu la relation Miles-Elijah. Donc, il serait dans le noir là-dessus au début, mais si jamais Elijah lui parle de Miles, il pourrait remarquer qu'il y a quelque chose et Jason pourrait en parler pendant la séance, du coup Miles pourrait en effet mal le prendre. Jason comprendrait alors que c'est un sujet sensible, mais il pourrait tenter, dans le dos des deux hommes de voir ce qui se passe et plus tard tenter de les aider.
Surtout que sa relation avec son meilleur ami va évoluer sur un lien amoureux, donc il faudra qu'il en parle avec sa famille et l'aide de Miles pourrait être la bienvenue. Jason pourrait en parler avec lui et ça pourrait justement être une façon pour Miles de comprendre un peu pourquoi Elijah semble réticent ?
J'espère que je suis clair lol lol

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Winoma Lawford

avatar

Messages : 12
Avatar : Amanda Seyfried
Crédits : astoria (ava)
Pseudo : el chaton
Statut : célibataire. pas comme si tu cherchais quoique ce soit.
Métier : tu avais de grands projets lorsque tu étais au lycée, tu rêvais de devenir une grande graphiste, toi qui dessinais si bien. seul problème, tu es désormais une espèce de cliché ambulant, et les seules dessins que tu fais maintenant, c'est pour les pancartes que tu affiches parfois pour décorer la boutique de fleur dans laquelle tu travailles désormais.

Past, present & future
Autre avatar: Josefine Pettersen
Répertoire:

MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   Lun 26 Déc - 15:39

salut toi
ça te dirais un lien ? sachant que winoma est assez mal dans sa peau depuis qu'elle a passé la trentaine, du coup, elle pourrait aisément aller voir Miles pour des séances, parce qu'elle est assez dépressive en fait..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Miles) Love, hope and misery   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Miles) Love, hope and misery
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Just a hope of love [Finish] ^
» I Love This Song... AREA
» Premier love....
» Anthony Hope, "Le prisonnier de Zenda"
» Love me tender

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TWIST OF FATE :: - TEENS - :: Career Day :: Other People's Children-
Sauter vers: