AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM, en savoir plus ici

Partagez | 
 

 {all of me loves all of you}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bran Bowman

avatar

Messages : 155
Avatar : matthew daddario.
Crédits : morrigan.
Pseudo : anna.
Statut : married to the most wonderful woman on earth, proud daddy of a five years old girl.
Métier : actor, mostly known for his james bond portrayal.
Adresse : a red bricks house on society hill.

Past, present & future
Autre avatar: finn harries.
Répertoire:

MessageSujet: {all of me loves all of you}   Dim 18 Déc - 22:33


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Doucement Brandon Bowman pénétrait l’intérieur de sa maison, prêt à encercler sa fille dans un câlin aussitôt aurait-il franchi la porte. Bells lui avait tant manqué et imaginer la petite blonde lui courant dans les bras suffit à faire apparaître un sourire sur ses lèvres. Mais ce pour quoi il s’était désespéré ces deux dernières semaines Bran, c’était bien le toucher de sa femme. Il avait besoin de sentir Joanna contre lui. La belle lui était vitale. Mais quelle ne fût pas sa surprise en trouvant la maison vide, presque trop silencieuse par rapport à l’animation qui a toujours fait vibrer ses murs. Alors après deux trois appels venus mourir dans l’obscurité de la demeure, Bran, il eût une idée. A peine posa t-il ses valises dans la chambre qu’il redescendait les escaliers en courant, direction la cuisine. Il allait préparer le repas le plus romantique au monde pour Joanna. Le tablier autour de la taille, Bran se questionna bien vite. Il avait oublié un détail de taille : il ne savait absolument rien cuisiner. Sa soirée n’était pas pour autant gâchée, c’était mal connaître le grand Bowman. Alors le plus naturellement du monde, il mit de l’eau à bouillir et sortit du placard un paquet de pâtes qu’il jeta entièrement à l’eau une fois la surface déformée par les bulles de vapeur. Dressant une table comme il avait l’habitude de voir dans les films lors du tournage d’une scène romantique, il allumait les bougies quand il entendit la porte d’entrée s’ouvrir. Alors sans un regard pour ses pâtes ou la belle table, il se précipita vers le hall d’entrée, le tablier entourant toujours ses hanches faisant de lui un parfait père au foyer. Mais il s’en fichait Bran, ses yeux étincelant de mille étoiles en voyant sa femme rentrer accompagnée de sa fille. Il n’eût même pas le temps d’exprimer sa joie que Bells lui sautait déjà dans les bras. La posant sur ses épaules comme il savait qu’elle aimait, il reporta bien vite son attention vers sa chère femme. La belle n’avait pas l’air dans son assiette, mais Bran espérait bien faire naître un de ces sourires sur les lèvres de Joanna qui éclairaient littéralement son monde. « SURPRISE ! » fut la seule chose qu’il déclara en ouvrant grand les bras pour que sa femme vienne s’y blottir, faisant attention que Bells ne tombe pas.

_________________
ain't no sunshine when she's gone and she's always gone too long anytime she goes away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Bowman

avatar

Messages : 59
Avatar : jennifer morrison.
Multinicks : joanna myers (nineteen yo).
Crédits : (av/frecklessloth)
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : married, mother of a little girl.
Métier : veterinary surgeon.

MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   Lun 19 Déc - 13:34


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Parfois l'on s'interroge sur l'impact du karma sur une journée donnée. Un détail futile pour lequel tu n'as jamais portée un grand intérêt, au contraire tu te contrefichais de ces inepties. Des influences ridicules qui ne cessent de motiver l'esprit humain à se calquer sur des dires que l'on ne pourrait vérifier. Tu peux même encore entendre ta sœur te tenir tête sur l'importance du karma décrit dans les horoscopes des revues de presse ou à la radio. A cette époque tu n'avais qu'une envie c'était de t'arracher les cheveux de la tête. Pourtant te demande désormais s'il n'y a pas une part de vérité dans les propos que ta cadette pouvait tenir. Cette semaine n'avait pas été de tout repos, elle avait plutôt commencée sur les chapeaux de roues. Pas une minute pour reprendre le brin d'une respiration, pas une minute pour passer du temps avec ta propre fille ou même répondre aux appels de ta moitié. Bran étant en voyage pour raison professionnel, tu savais ô combien ses périodes de tournages étaient particulièrement soutenues et stressantes. D'ordinaire tu étais organisée, tout était réglé comme du papier à musique et pourtant cette dernière semaine le souffle brutal du vent avait détruit un château de cartes. Le sentiment de colère bouillonnait dans tes veines aussi bien que la fatigue soulignait les cernes venant orner tes yeux clairs. La nuit avait pris ses droits, témoin véridique que la fin de l'année approchait à grand pas. Une fois la voiture garer sur la place de parking, un soupire las s'échappe d'entre tes lèvres et tu te laisses aller contre le siège. Tes yeux se ferment tout en douceur et tu te délectes du silence et de la chaleur qui règnent dans l'habitacle de la voiture. Des secondes qui semblent durée des heures mais le soudain miaulement à l'arrière du véhicule te ramène au moment présent. Tes paupières s'ouvrent et tu défais ta ceinture afin de mieux te tourner. La vision de ta fille endormie dans son siège auto adoucit et repousse les pensées véhémentes qui assaillent ta conscience. Une bouille pouponne, fruit du mélange de l'amour que lui portait ses parents. Un énième petit cri s'élève dans le panier de voyage d'à coté, celui du petit chaton qui faisait désormais parti de la famille Bowman. La petite boule de poils avait été abandonnée dans un carton sous la pluie devant la porte principale de la clinique. Une pratique que tu avais vue plus d'une fois au cours de ta carrière mais cette fois cela dépassée l'entendement pour toi. Le couinement du chaton appelle à ce que l'on s'occupe de lui, il agit par un sentiment de peur c'est certain. Le soigner était aisé mais gagner sa confiance serait un processus long. Tu sors de la voiture tout en repérant tes affaires, portant Bells sur un bras et la cage du chat de l'autre. La petite bouge doucement, se frottant les yeux encore plein de sommeil. Tu remarques alors que les lumières de la maison sont allumées. Bran avait dû rentrer plus tôt que prévu ou alors tu avais complètement oubliée.  Tu déposes Bells à terre tandis qu'elle fonce en direction de la maison pour retrouver son père. Ce dernier était un papa poule avec elle, une relation qui fait naitre les rayons d'un soleil.  La porte étant restée ouverte, les rires et les paroles retentissent. Tu refermes la porte de l'entrée au moment même où Bran s'exclame ravit. « SURPRISE ! ». La jovialité émane de sa voixmais tu sais qu'il prend très rapidement note que tu n'es pas en forme. Il n'aurait pas tort mais tu préférais éloigner cette pensée de ton esprit. Tu déposes la cage de voyage du chat à terre et vient te loger dans les bras de ton mari. Une étreinte emplit de chaleur qui   te rappelle combien son absence ces deux semaines passées a été difficile. Son parfum vient chatouiller tes narines tandis que tu déposes ton menton sur son épaule. « Papa, on a un nouveau chat ! Je peux lui montrer maman ? ». Tu hoches la tête d'un signe amusé mais fatigué à la fois. La blondinette retrouve la terre ferme en se dirigeant vers le chaton afin de s'en occuper. « Je suis contente que tu sois rentré ... ». Oui c'était certain. Tu avais beau être indépendante et fonceuse, votre lien expliquait une vérité que l'on ne pouvait nier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran Bowman

avatar

Messages : 155
Avatar : matthew daddario.
Crédits : morrigan.
Pseudo : anna.
Statut : married to the most wonderful woman on earth, proud daddy of a five years old girl.
Métier : actor, mostly known for his james bond portrayal.
Adresse : a red bricks house on society hill.

Past, present & future
Autre avatar: finn harries.
Répertoire:

MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   Lun 19 Déc - 23:11


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Délicieux vertige qu'est de retrouver l'étreinte de sa femme après tant de jours loin d'elle. L'avoir blottie au creux de ses bras n'était rien de comparable face aux souvenirs qui paraient son absence. Et il se retrouvait une nouvelle fois hors du temps Brandon, sa femme pour unique compagnie. « Papa, on a un nouveau chat ! Je peux lui montrer maman ? » ... et sa fille bien entendu, qu'il ne pourrait jamais oublier même s'il essayait. Se séparant quelques secondes de Joanna, il déposa délicatement Bells au sol, ayant pris grand soin de la faire tournoyer comme elle aimait tant. La gamine partie chercher ce fameux chat, Bran reporta toute son attention sur la femme qui éclairait ses jours et hantait ses nuits. « Je suis contente que tu sois rentré... » Un sourire taquin vint étirer la bouche de l'acteur, ravi de la révélation de sa belle. Il devrait pourtant être habitué désormais, mais c'était tout le contraire. Il en redeviendrait presque adolescent comme ça Bran, euphorique à l'idée de se savoir aimé et d'aimer en retour. Puis ses doigts vinrent effleurer sa peau, caressant tendrement la joue de Jo. « Et moi je suis content que tu sois rentrée. » Il allait enfin déposer ses lèvres sur celles de sa femme quand Bells revint en trombe, le chaton dans les mains. S'incrustant entre les jambes de ses deux parents, la fillette tendit l'animal vers son père avec un grand sourire. « T'as vu papa ? » L'animal semblait sale et apeuré, mais Bells ne semblait n'en avoir que faire, sans doute avait-elle hérité du don de sa mère. Ôtant le chaton des mains de sa fille en fronçant les sourcils, le père de famille lui intima d'aller se laver les mains avant d'aller reposer l'animal dans son panier pour éviter un éventuel accident. « Un chat, Jo ? » Question rhétorique, il n'attendait pas de réponse Bran. Il n'avait pas besoin d'explications de sa femme et elle le savait aussi bien que lui. D'ailleurs il ne pût résister plus longtemps à son petit sourire qu'il aimait tant et posa ses lèvres sur les siennes, intensifiant ce doux baiser au fur et à mesure des secondes qui s'égrainaient. Il ne s'était jamais senti aussi vivant que maintenant. Exquise sensation. « Berk, dégueu ! »

_________________
ain't no sunshine when she's gone and she's always gone too long anytime she goes away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Bowman

avatar

Messages : 59
Avatar : jennifer morrison.
Multinicks : joanna myers (nineteen yo).
Crédits : (av/frecklessloth)
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : married, mother of a little girl.
Métier : veterinary surgeon.

MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   Mar 20 Déc - 14:43


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Les boucles blondes de la fillette cascadent le long de son dos alors qu'elle marche en se pressant vers le petit félin encore à peine sevré. L'image du chaton dans sa boite en carton mouillée te revient furtivement en mémoire et ton tempérament rancunier galope à nouveau. Tu secoues la tête comme pour chasser cette pensée, la caresse du bout des doigts de ton compagnon éloignant le mauvais pour ne laisser que l'essentiel et le doux cocon familial. « Et moi je suis content que tu sois rentrée. ». Un regard échangé, renaissance d'une complicité qui n'a jamais cessée. Parfois, tu as l'impression de le revoir encore tout jeune étudiant, les œillades soudées aux tiennes alors qu'il attend une réponse de ta part, celle où tu vas enfin lui accorder un rendez-vous. Un rendez-vous qu'il a par ailleurs attendu un certain temps à l'époque, il était déjà coriace. Bran s'approche de tes lèvres lorsque votre fille répond toujours au bon timing pour entrer en scène. Au creux de ses bras et sans la moindre crainte de se salir les menottes, Bells tient le chaton tout en le montrant fièrement à son père. Il était clair qu'elle avait aucunement froid aux yeux. « T'as vu papa ? ». En observant le père et la fille tu arques un sourcil amusé par la situation. Si tu avais pour habitude de mettre les pieds et les mains dans le plat cela était loin d'être le cas de ton mari. Prudent et protecteur à souhait, le papa poule prévoyant veiller au grain. Bells sourit de toutes ses dents dont une vient de tomber il y a peu et suit la demande de son paternel en allant se laver les mains. Tu passes une main dans ta longue chevelure en regardant la petite puce disparaître dans le couloir menant à la salle de bain du bas. « Un chat, Jo ? ». Tu hausses les épaules avant de soupirer comme agacé par le comportement pathétique de celui ou celle qui avait abandonné une petite bête sans défense de cette manière. Tu l'avais ausculté rapidement en toute hâte. Son état de santé n'était de santé était à surveiller mais c'était surtout sa capacité à s'intégrer qui t'interpellait le plus. « Ouais, un chat que l'on abandonne lâchement. ». Ton timbre de voix est posée mais emplit d'une colère qui va et qui vient comme le ferait les vagues sur une bordure de sable. C'est perpétuel te semble-t-il mais tu peines à te débarrasser de ce sentiment désagréable. Ton coté rancunier est un défaut qui te tient en chasse toujours autant depuis ton adolescence. Bran dépose l'animal dans son panier avant de te  rendre le sourire mutin que tu tentes de faire à son attention. Bien évidement, le seul homme de la maison y répond tout en capturant tes lèvres. Un échange d'abord tout en douceur et légèreté puis avec une intention plus en profondeur. L'éloignement était monnaie courante au vue de vos responsabilités respectives mais cela s'exprimait également dans vos gestes, même les démonstrations les plus infimes. Le contact de Bran apaise les murmures d'une conscience qui il y a encore quelques secondes était en proie à la colère et à l'incompréhension. Le temps suspend son vol l'espace d'un moment privilégie et intime jusqu'à ce que Bells vienne rompre le silence envoutant.  « Berk, dégueu ! ». Tu rigoles contre les lèvres de ton mari avant de reculer de quelques pas avant de venir prendre la gamine dans tes bras. « Allez mademoiselle, il est temps de pour toi de monter en haut, de faire un tour par la salle de bain et de te mettre en pyjama. ». Le rire de la petite éclate, rayonne. Tu la déposes dans les bras de Bran tout en désignant le matou d'un signe de tête. « Je vais m'occuper du chat et papa va s'occuper de faire de la mousse. ». « Plein de mouse alors ! ». Un énième rire mais surtout un regard réprobateur de Bran qui s'attendait à une soirée en tête à tête. La soirée promettait d'être longue d'autant plus lorsqu'une faim de loup. En ce moment entre haut de cœur et envie de gourmandise tu étais servi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran Bowman

avatar

Messages : 155
Avatar : matthew daddario.
Crédits : morrigan.
Pseudo : anna.
Statut : married to the most wonderful woman on earth, proud daddy of a five years old girl.
Métier : actor, mostly known for his james bond portrayal.
Adresse : a red bricks house on society hill.

Past, present & future
Autre avatar: finn harries.
Répertoire:

MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   Ven 30 Déc - 17:55


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Brandon se retint de soupirer, le sourire de sa femme contre ses lèvres. Il ne pouvait mesurer à quel point il aimait sa fille, mais plus jeunes, du temps où elle n'était pas encore partie intégrante de leur vie, Bran aurait déjà emmené Joanna à l'étage et lui aurait montré à quel point elle lui avait manqué dans le lit conjugal, froissant les draps en une symphonie faite de passion et d'amour. Seulement Jo, elle se détache une nouvelle fois de son mari pour prendre Bells dans ses bras et il ne pourrait pas en être plus frustré. Le tableau qui s'offre à ses yeux apaise pourtant la pire de ses peines. Sa famille. « Allez mademoiselle, il est temps de pour toi de monter en haut, de faire un tour par la salle de bain et de te mettre en pyjama. »  Bran ne peut s'empêcher de sourire, attendri tandis que le rire de sa fille -qui arrive dans ses bras- résonne dans toute la maison. « Je vais m'occuper du chat et papa va s'occuper de faire de la mousse. » C'était tout Joanna, ça. Elle vivait sa passion, tout simplement, comme lui vivait la sienne. Il ne pût s'empêcher d'envoyer un regard réprobateur à sa femme, lui qui s'était donné tant de mal pour prévoir la parfaite soirée de retrouvailles. D'ici il pouvait voir la cuisine dans laquelle trônait la belle table qu'il avait dressé spécialement pour eux deux. « Plein de mouse alors ! » La voix de sa fille le sortit de ses songes alors qu'il regardait la casserole de pâtes en train de bouillir au loin, d'un air absent. « D'accord Bells, plein de.. » De mousse, comme celle qui débordait de sa casserole sur le plan de travail. Sans un mot il fonça à la cuisine sous les yeux intrigués de sa femme, Bells logée sous son bras en sac à patates. Les éclats de rire de sa fille ne pouvaient s'arrêter tandis que Bran cherchait à stopper cette catastrophe qu'était son repas. « Papa il fait des bêtises ! » Il le savait. Il le savait qu'il aurait dû attendre le retour de Joanna avant de prendre l'initiative de cuisiner. Mais il voulait que la soirée soit parfaite pour elle. Casserole geyser dans une main et sa fille dans l'autre, se retourna pour faire face à sa femme qui les avait suivis, un sourire venant étirer ses lèvres presque masquées par sa barbe de trois jours. « J'ai essayé d'innover... » Il déposa la casserole encore fumante dans l'évier avant de poser sa fille au sol. Passant une main derrière sa nuque sans que son petit sourire ne soit effacé, il pointa la belle table de son menton. « Et surprise ! » Elle était tombée à l'eau, mais il continuait son numéro Bran, en bon acteur. Il voulait juste voir un sourire apparaître sur les lèvres de Joanna. Il se rapprochait de sa femme tandis que Bells alla traîner vers la surprise de son père. « Papa il est amoureux de mamaaaan ! » Il éclata de rire, bientôt suivi par sa belle. Puis il indiqua de la tête ses bras à Bells, pour qu'elle revienne s'y loger. « Tu l'aimes combien maman ? » « Trop. » Puis il se retourna vers l'heureuse élue et déposa un rapide baiser sur ses lèvres. Comme tout à l'heure, aussi furtif ce contact ait été, il n'en était pas moins dénué de sens. « Je vais lui faire prendre son bain, j'arrange tout ça à mon retour. Et essaye de ne pas trop te prendre la tête avec la Bête, Jo. » Puis avec un sourire, le père et la fille montèrent à la salle de bain pour laver la gamine.

_________________
ain't no sunshine when she's gone and she's always gone too long anytime she goes away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Bowman

avatar

Messages : 59
Avatar : jennifer morrison.
Multinicks : joanna myers (nineteen yo).
Crédits : (av/frecklessloth)
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : married, mother of a little girl.
Métier : veterinary surgeon.

MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   Mer 4 Jan - 21:22


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Les traits d'expression qui se froncent et l'éclair d'un reproche qui s'exprime dans l'éclat de ses prunelles. Bran accusait une situation à laquelle il n'avait pas songé et tu ne lui en voulais pas le moins du monde. En dépit de la distance et des contacts via la nouvelle technologie, l'absence de l'un comme de l'autre se faisait sentir d'une manière ou d'une autre. Si tu intériorisais tes ressentis intérieurs, le brun avait tendance à communiquer ses pensées. L'observer suffisait pour le comprendre mais le connaître ne faisait que confirmer la certitude. Tu le comprenais très bien, toi aussi tu aurais bien voulu passer la fin de la soirée tranquille lovée au creux de son étreinte. Juste avoir la sérénité de sa chaleur et la conscience au repos. Seulement la fin de journée était loin d'avoir pris la tournure que tu désirais. « D'accord Bells, plein de.. ». Rapidement, sans crier gare ton mari part au quart de tour en direction de la cuisine pour enlever du feu la casserole fumante et bouillonnante. La vision de le voir les deux occupés, l'une soutenant sa fille et l'autre l'ustensile de cuisine t'arrache un rire amusé. Et, Bells en rajoute une couche en riant à gorge déployée. « Papa il fait des bêtises ! ». Tu t'appuies légèrement contre l'encadrement de la porte de la cuisine tout en croisant les bras sans te départir de ton sourire. Une courbe remplie de tendresse et de douceur qui considère l'homme que tu as su être aussi tenace pour obtenir un simple café de ta part voilà quelques années auparavant. « J'ai essayé d'innover... ». Après avoir déposée la fillette et la casserole dans l'évier, tu peux noter cette pointe de déception qui lui colle à la peau. « Et surprise ! ». Dit-il ironiquement tout en pointant la table magnifique dressée de la pièce. Tu baisses la tête tout en le regardant s'avancer vers toi. Difficile de ne pas céder à son regard charmeur et fier à la fois, tu souris.« Papa il est amoureux de mamaaaan ! ». Les rires de la famille au grand complet s'élèvent dans la cuisine tandis que tu poses ta tête contre le mur, Bells n'a jamais la langue dans sa poche. Le père prend la gamine dans ses bras tandis qu'elle reprend malicieusement mignonne. « Tu l'aimes combien maman ? » « Trop. ». Il s'approche pour capturer tes lèvres un en baiser rapide avant de s'éloigner en direction de l'étage. « Je vais lui faire prendre son bain, j'arrange tout ça à mon retour. Et essaye de ne pas trop te prendre la tête avec la Bête, Jo. ». Tu arques un sourcil car cela serait une autre histoire mais Bran avait pleinement raison et tu le savais. Pendant que ce dernier est occupé avec la petite puce blonde, tu t'attèles avec minutie et prudente à apprivoiser à nouveau le chaton qui semble déjà prendre ses aises lorsqu'il tente de grimper sur le siège de l'entrée. Tu le prends dans tes mains doucement afin de t'occuper du nouveau petit membre de la famille. Les minutes défilent mais ses minutes sont un moyen d'apaiser les tensions qui sommeillent depuis le début de la matinée. Elles s'évacuent plutot rapidement et une fois le félin soigné et nourrit, ce dernier succombe à une fatigue sur un coussin qu'il s'est approprié. A l'étage, le bruit de la pomme de douche de fait plus aucun bruit, sans doute Bran est-il en train de coucher Bells ? Tu hausses les épaules pour te rendre dans la cuisine et rattraper la surprise de ta moitié. Une façon aussi de te faire pardonnée sans doute. Quelques légumes pris dans le frigo et tu commences à les découper. Ce n'est pas tout mais tu as réellement faim finalement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bran Bowman

avatar

Messages : 155
Avatar : matthew daddario.
Crédits : morrigan.
Pseudo : anna.
Statut : married to the most wonderful woman on earth, proud daddy of a five years old girl.
Métier : actor, mostly known for his james bond portrayal.
Adresse : a red bricks house on society hill.

Past, present & future
Autre avatar: finn harries.
Répertoire:

MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   Dim 8 Jan - 15:09


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Brandon avait fini de laver sa fille et s'était retrouvé trempé. Comme toujours la gamine débordait d'énergie, d'après les dires de sa mère, sa petite fille ressemblait tant à son père au même âge. Cette pensée fit sourire Bran qui ne pût s'empêcher de regarder avec attendrissement Bells qui jouait avec toute la mousse qu'il avait fait pour elle. Puis il la sécha et l'habilla de son pyjama avant de la déposer dans son lit, ses yeux se fermant presque tout seuls. Tout son cirque dans le bain avait dû épuiser l'enfant qui tombait de fatigue. Restant quelques minutes à côté de son lit, Bran observait sa fille, son trésor le plus précieux sur cette basse terre. Puis soudain une pensée le frappa. Il voulait un autre enfant. Il ne savait pas comment en parler à Joanna. La belle était le cerveau du couple, celle qui régulait ses plus folles idées et heureusement. Elle lui dirait sans doute qu'un enfant tomberait mal étant donné leurs emplois du temps bien trop chargés. Le jeune homme soupira à cette idée et vient déposer un doux baiser sur le front de sa fille. « Je veux maman.. » Caressant ses cheveux blonds délicatement, Bran se détacha doucement de sa fille avant de se diriger vers la porte. « Je lui dis de monter. Bonne nuit ma puce. » Il brancha sa veilleuse et éteignit la lumière. « Bonne.. nuit... ... papa. » L'acteur descendit sans un bruit l'escalier central de leur belle villa, les yeux encore brillants d'amour pour sa progéniture. Sans doute Bells serait déjà endormie avant même qu'il n'arrive au rez-de-chaussée. Arrivant dans la cuisine, Bran retrouva sa femme dos à lui en train de découper des légumes sur le plan de travail. Sûrement rattrapait-elle les bêtises de son mari. Le Bowman se rapprocha d'elle et posa ses mains sur les hanches de sa si belle épouse avant de déposer un baiser dans le creux de son cou. « T'es parfaite, tu le sais ça ? » Il posa sa tête sur l'épaule de Joanna, ses longs cheveux blonds venant chatouiller sa barbe. « Une petite fille à l'étage demande un bisou de sa chère maman. » Il délivra alors sa femme de sa tendre étreinte, pas avant avoir caressé une dernière fois sa joue de ses lèvres. « Elle doit déjà être endormie, elle a encore beaucoup chahuté dans le bain. Et dès que tu as fini avec la petite demoiselle, il y a son papa qui voudra lui aussi un bisou » Puis il envoya un clin d'oeil charmeur à la blonde, accompagné comme toujours de son fameux sourire taquin. Les bonnes habitudes ne se perdaient jamais.

_________________
ain't no sunshine when she's gone and she's always gone too long anytime she goes away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Bowman

avatar

Messages : 59
Avatar : jennifer morrison.
Multinicks : joanna myers (nineteen yo).
Crédits : (av/frecklessloth)
Pseudo : l'oisillon bleu.
Statut : married, mother of a little girl.
Métier : veterinary surgeon.

MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   Mer 11 Jan - 17:54


_______________________________

what's going on in that beautiful mind
i'm on your magical mystery ride
Au fur et à mesure, la planche en bois est bientôt parsemée d'un bel éventail de couleurs. Poivrons aux trois couleurs, pousses de soja et gains de haricots verts, tu poursuis en découpant un fenouil. Des gestes automatiques, des murmures d'envies instinctives. Ces dernières se faisaient de plus en plus redondantes mais tu n'y faisais plus attention, à dire vrai tu n'avais pas le temps. La semaine avait été longue entre tes horaires au travail et le fait que Bells soit tombée malade, tout était compliqué. Et encore, tu prenais seulement un instant pour te poser et souffler. Et cela tu le faisais devant un saladier et des légumes. Rien à qu'à cette pensée, tu esquisses un sourire amusé tout en mangeant un bout de poivron jaune. Des mains se posent soudain autour de ta taille, une étreinte tout en douceur et coutume synonyme d'un quotidien qui manque lors de ses absences. « T'es parfaite, tu le sais ça ? ». Un souffle à ton oreille tandis qu'il vient poser sa tête sur ton épaule, sa barbe légèrement rugueuse venant taquiner ta peau. « Parfaite, hm ? Moi j'aurais surtout tendance à dire tout en défaut. ». Tu ne peux t'empêcher de réprimer un rire moqueur car tu étais loin d'être blanche comme neige en matière de qualité. Un tempérament de feu plus que solaire certes mais surtout affirmé, déterminé. Certaines personnes avaient laissés tomber depuis longtemps mais ton compagnon avait été des plus obstinés pour obtenir ce qu'il désirait. Rien que le vestige de sa première demande pour que tu acceptes de boire un café en sa compagnie. Un rendez-vous que tu avais refusé catégoriquement après qu'il t'ait embrassé. Prise de cours, le brun était monté au créneau peut être trop certain de son assurance et de sa popularité. Vous aviez parcouru du chemin depuis. « Une petite fille à l'étage demande un bisou de sa chère maman. Elle doit déjà être endormie, elle a encore beaucoup chahuté dans le bain. Et dès que tu as fini avec la petite demoiselle, il y a son papa qui voudra lui aussi un bisou  ». Te dit-il avant de relâcher ses bras et après avoir déposer un baiser sur ta joue. Tu sais combien Bells pouvait manquer à son père et ce de manière réciproque, mais le contact via la nouvelle technologie ne comblait pas la réalité. Le voir à la maison lors de ses périodes de congés était un régal autant pour la maman que pour la fillette. « Je vais monter. Merci d'avoir pris le relais, tu lui manques beaucoup lorsque tu n'es pas là. ». Une voix chuchotée, légère alors que tu frottes son nez contre le sien pour lui voler un baiser rapide. Tu piques un deuxième morceau de poivron – rouge cette fois-ci – avant de reculer pour te rendre à l'étage de la maison, le tout sous le clin d'oeil charmeur de Bran. L'ambiance de cette dernière a toujours été cosy et chaleureuse mais elle l'était encore davantage lorsque la famille était au grand complet. Au fond du couloir de droite, tu pousses la porte de la chambre de Bells. La lumière tamisée de la veilleuse et la mélodie en fond sonore, baignent le sommeil de la blondinette qui dort paisiblement. Tu entres et remonte les couvertures à l'effigie de la fée clochette. Des traits emplit de satisfaction et fierté éclairent ton visage alors que tu observes ta fille. Un bisou sur la joue et tu fermes la porte tout en laissant un soupçon de lumière du couloir principal. En descendant les escaliers, tu remarques que Bells n'est pas la seule à avoir trouver les bras de Morphée, c'est aussi le cas du chaton. Tes pas prennent la direction de la cuisine à nouveau, ta vision se bordant à la silhouette musclée de ta moitié ayant repris l'initiative de la confection d'un diner. Tu t'approches doucement sur le coté pour venir chiper un énième morceau de légume. « Toi et la préparation d'un repas donne un aspect de déjà vu, non ? ». Et oui, lors de votre troisième et officiel rendez-vous, Bran avait insisté pour l'organiser lui-même. Un souvenir amusant qui avait changé beaucoup de chose à l'époque. Vos regards se captent tout en malice et tendresse alors que tu viens chercher ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {all of me loves all of you}   

Revenir en haut Aller en bas
 
{all of me loves all of you}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 2x02 Everybody Loves A Clown
» [Collection] Desigual loves Disney
» When A Man Loves [K-Drama 2013]
» All the Boys loves Mandy Lane
» [AMV - Linoa17] Manga loves - *NANA* ♥NANA x REN♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TWIST OF FATE :: - PHILADELPHIA, PA - :: Society Hill-
Sauter vers: