AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM, en savoir plus ici

Partagez | 
 

 can this be a new start ? - cane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: can this be a new start ? - cane   Mar 13 Déc - 18:52


≈ ≈ ≈
{ We found wonderland
You and I got lost in it. }
crédit/ tumblrtaylor swift.

C’est les doigts tremblants que tu avais pris ton téléphone pour envoyer un message à Cane en milieu d’après-midi. Tu n’avais pas oublié ta promesse de passer le voir et si tu t’étais écoutée tu serais passée chez lui le lendemain soir. Cependant, ce n’était pas respectable, pas vraiment dans votre situation alors tu avais attendu quelques jours. Mais désormais tu avais fini d’attendre. Tu lui envoyais donc un sms lui demandant s’il était libre dans la soirée pour que tu passes après le travail. Tu avais déjà préparé les deux dossiers que tu voulais lui amener. Tu avais travaillé dessus en son absence mais tu avais besoin de ses conseils pour continuer et puis cela ne pressait pas, il pouvait le faire dans les jours suivants de chez lui. Tu arrivais à peine à te concentrer jusqu’à ce que sa réponse affirmative arrive. Tu poussais un soupir de soulagement au milieu du couloir en revenant de ta pause café ce qui fit lever les sourcils de tes collègues te croisant à ce moment là. Mais tu t’en fichais, ce soir tu allais pouvoir voir Cane. Tu espérais qu’il ne se contenterait pas de prendre les dossiers et de te raccompagner chez toi, cela te déprimerait énormément. Mais tu ne pouvais qu’espérer, tu n’attendais rien de la part de cet homme que tu avais brisé ce soir-là et que tu aurais pu perdre dans la même soirée. Tu en étais pleinement consciente et cela te terrifiait même si tu n’en disais rien. Cette éventualité n’était plus aujourd’hui mais rien que le fait qu’elle ait pu exister te faisait mal au cœur. Quand la journée fut terminée, tu décidais de ne pas t’éterniser au bureau comme tu avais l’habitude de le faire. Ce que tu n’avais pas terminé pouvait attendre le lendemain, tu viendras un peu plus tôt pour le terminer au pire. Tu pris donc tes affaires, les dossiers pour Cane et tu ne tardais pas à rejoindre ta voiture. Tu connaissais toujours le chemin, Cane n’habitait pas si loin de la maison familiale des Mansfield. Sur le chemin, tu décidais de t’arrêter dans un supermarché pour acheter les bonbons préférés de cet homme à qui tu avais envi de faire plaisir. L’adrénaline montait, tu te disais que c’était peut-être une seconde chance. Tu allais le savoir quand tu allais sonner et que tu allais entendre sa voix. Votre dernière rencontre s’était mieux déroulée que ce que tu avais imaginé. Tu espérais que Cane ne s’était pas trop pris la tête avec sa fille, cela serait dommage à tes yeux. Tu te demandais d’ailleurs si elle était là ce soir. Si Cane t’avait dit que tu pouvais passer, certainement pas vu votre dernière rencontre. Une fois garée devant la maison de cane, tu coupais le contact avant de poser ton front sur le volant et de prendre une grande respiration. Ton cœur battait à toute vitesse tellement tu étais nerveuse. Tu l’étais aussi la dernière fois que tu avais fait ce genre de chose mais pour une toute autre raison. Quelques secondes plus tard tu attrapais les dossiers et les bonbons après avoir vérifié que ton maquillage était impeccable et tu remontais le chemin jusqu’à la porte de Cane. C’est sans hésitation cette fois que tu sonnais à la porte attendant qu’il vienne t’ouvrir. Tu ne pouvais plus reculer maintenant, peu importe ce qui t’attendait, tu allais devoir faire face.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Flemming

avatar

Messages : 283
Avatar : Eric Dane
Crédits : Justine (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Statut : Divorcé
Métier : Avocat

Past, present & future
Autre avatar: Luke Mitchell
Répertoire:

MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Mar 13 Déc - 21:26


≈ ≈ ≈
{ I'm not running away I will feel the pain instead
I'm not running again even though I'm scared }
crédit/ tumblrmarina kaye.

Cane ne l'avouerait pas, mais il avait eu peur la dernière fois en la voyant. Peur de souffrir à nouveau alors lorsque son téléphone avait sonné il s'était sentit soulagé. Olivia venait de lui ouvrir son cœur et il ne se sentait pas prêt. Elle avait dit les mots magiques pour qu'il prenne son courage à deux mains et qu'il l'embrasse, mais ce n'était pas aussi simple. Il avait encore le cœur fragile et rien ne lui disait qu'Olivia voulait vraiment le retrouver. Ce soir, il espérait être plus courageux et avoir l'occasion de découvrir vraiment les intentions d'Olivia. Il avait accepté rapidement sa proposition de passer ce soir. Il avait l'impression que les choses pourraient peut-être s'arranger. Par chance, sa fille était avec des amis alors ils avaient la maison pour eux. Il n'avait pas envie qu'elle tombe sur elle. Il n'avait pas encore eu l'occasion d'avoir une conversation avec elle. Il refusait qu'Olivia assiste à une débâcle. Il pensait à ce soir, il savait que ça serait le meilleur moment de sa journée. Il n'avait pas vraiment mieux à faire. Il tournait souvent en rond chez lui. Heureusement, elle allait enfin lui apporter du travail. Il avait besoin de se changer les idées, de se sentir utile. Il n'avait pas l'habitude de rester tranquille. Cane avait été faire quelques courses afin de pouvoir offrir quelque chose à manger à Olivia. Il ne voulait pas qu'elle pense qu'il avait prévu un dîner alors il avait pris quelques amuses-gueules comme un apéro dinatoire. Il pourrait mettre ça comme un dîner d'affaire s'il se rendait compte que la jeune femme n'avait pas envie de plus. Cane avait fait un effort et il avait mis un petite chemise blanche au dessus de son jean. Il n'avait pas envie qu'elle le voit dans sa tenue de convalescence, c'est à dire son jogging. Soudain, il entendit quelqu'un frapper à sa porte. Il ressentit une certaine appréhension, il espérait que tout allait bien se passer et qu'il n'allait pas tout faire foirer. Il ressentait encore ces papillons dans le ventre comme un adolescent. Il alla ensuite ouvrir. Un sourire apparut sur son visage lorsqu'il l'a vit. Elle était en beauté comme tous les jours. « Entre, merci d'être venue. » Lui dit Cane avant de lui faire signe d'entrer. Il pris les dossiers de ses mains afin de la débarrasser. Il fit de même avec son manteau. Il voulait qu'elle puisse se sentir à l'aise. « Je peux te servir quelque chose à boire ? » Lui proposa-t-il. Il n'avait pas perdu ses manières. Il n'avait pas envie que ça reste strictement professionnel. Il voulait passer un moment agréable en sa compagnie. Par chance, il aurait le droit de l'accompagner si elle acceptait de boire. Le médecin lui avait autorisé quelques verres tant qu'il n'en abuse pas.

_________________

People been talking about it, we won't just stand here is silence. Can't stop the fire from rising rising. People don't you be afraid  so many innocents slain. This is an era for change. And every shade was beautifully made and powerful. There 's so much strenght in you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Mar 13 Déc - 23:56

Fan des comédies romantiques tu l’étais sans aucun doute. Par contre, tu n’étais pas assez naïve pour croire que tout se passait toujours comme dans ces dernières et que tout finissait toujours par s’arranger comme chacun le voulait. Non, la vie n’était pas ainsi malheureusement. Tu avais confié à Cane la dernière fois pourquoi tu étais venue à l’hôpital et même si tu avais été déçue par sa réponse, tu pouvais comprendre. Tu savais que des belles phrases ne suffiraient pas. Les belles phrases ne fonctionnent que dans des tribunaux pour faire bonne impression. Non, tes actions allaient parler plus que tes phrases certainement et tu ne voulais pas laisser tomber, pas tant que tu étais certaine qu’il n’y avait plus rien à sauver. Tu étais prête à te battre, à tout mettre en œuvre pour lui montrer que tu étais sincère s’il le fallait. Pour l’instant, tu n’en étais pas là cependant, tu en étais au premier test. Cette visite que tu lui avais promise et à laquelle il avait montré de l’enthousiasme. Tu espérais qu’il l’était toujours parce que si ce n’était pas le cas, tu n’étais pas certaine qu’il te reste quelque chose pour lequel te battre. C’est donc comme promis après le travail que tu avais décidé de passer chez Cane. Tu n’avais pas mis les pieds chez lui depuis un moment et à vraie dire, tu n’étais jamais venue beaucoup chez lui tout simplement car sa fille y habitait. Tu avais longtemps été blessée par cela mais maintenant que tu avais rencontré sa fille, tu comprenais parfaitement ce qui se tramait derrière tout cela. Ce soir, certainement qu’elle ne serait pas là. « Entre, merci d'être venue. » Tu retiens un soupir de soulagement alors que tu passes la porte. Cela te fait du bien, tu en as mortellement besoin car il ne t’a pas simplement pris les dossiers avant de te laisser repartir. Tu passes la porte et tu la fermes derrière toi avant de tendre les dossiers à Cane pour que tu puisses enlever ton manteau. L’hiver était plus qu’arrivé à Philadelphie et il fallait se couvrir. « Je peux te servir quelque chose à boire ? » C’était peut-être idiot mais tu avais un peu l’impression d’être au milieu d’un rendez-vous. Tu sentais l’excitation monter en toi, le plaisir d’être de nouveau en la compagnie de l’être aimé aussi. Aussi étrange que cela puisse paraître, tu t’étais toujours sentie à l’aise avec Cane. Malgré votre différence d’âge, tu t’étais toujours sentie à ta place à ses côtés comme si tu l’avais enfin trouvé après toutes ces années à l’attendre. Oui, des fois les films romantiques de Hallmark venaient te hanter. « Je prendrais bien un verre de vin si tu en as sinon quelque chose d’autre je ne suis pas très difficile. » Tu ne voulais pas quelque chose de fort, tu n’étais pas venue pour être saoule. Tu décidais de lui dire : « Je t’ai amené deux dossiers sur lesquels tu travaillais et que j’ai repris. Mais j’aurais besoin que tu les regardes, tu connais mieux les clients que moi de toute façon. » Ils avaient confiance en Cane et ils t’avaient bien fait comprendre qu’ils ne te donneraient pas les informations attendues aussi facilement. « Comment tu vas depuis l’autre jour ? » Demandas-tu curieuse de prendre de ses nouvelles. Tu faillis rajouter qu’il était terriblement sexy à tes yeux ce soir mais ça, ce n’était pas approprié pour la soirée certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Flemming

avatar

Messages : 283
Avatar : Eric Dane
Crédits : Justine (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Statut : Divorcé
Métier : Avocat

Past, present & future
Autre avatar: Luke Mitchell
Répertoire:

MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Mer 14 Déc - 17:48

Cane ne perdait pas de vue qu’elle était venue pour le travail, mais il n’avait pas envie que ça soit aussi sérieux. Il n’oubliait pas les bons moments qu’il avait passé ensemble. Il voulait aussi mettre certaines choses au clair avant de reprendre le travail. Il se disait que s’il ne se passait rien dans ce cadre alors il devrait réellement passer à autre chose. Il ne voulait pas rentre l’environnement de travail hostile. Ce soir, il l’avait pas créer une ambiance romantique, mais cosy c’était différent. Il ne voulait pas qu’elle se sente mal à l’aise ou piégée. Il fallait dire qu’il regrettait de ne pas avoir pris assez de risque la dernière fois. Ce soir, il était dans l’analyse, mais aussi l’anticipation. Au moins, Olivia acceptait de boire un verre avec lui. Peut-être qu’elle en avait besoin pour se donner du courage et supporter cette soirée. Il n’en avait aucune idée. « Blanc ou rouge ? » Lui proposa Cane. Il avait le choix en matière de vin. Il avait toujours été un amateur de bon vin et il avait une petite cave dont il était fier. Il attendait sa réponse pour aller en chercher. Pendant ce temps, il avait aussi ramené quelques amuse-gueules au cas où elle aurait faim. Il l’a connaissait assez pour se souvenir qu’elle était gourmande. Ils étaient pareils sur ce point puisqu’il était aussi gourmand. Pour atteindre son cœur il fallait passer par son estomac. « N’hésite pas si tu as une petite faim. Je sais que tu aimes grignoter en travaillant. » Il se souvenait de quelques détails et ça pouvait faire son petit effet. Il ne cherchait pas pour autant à la séduire, mais à la faire se sentir plus à l’aise.Cane essayait de ne pas faire attention au faites que la jeune femme était vraiment élégante ce soir. Elle était absolument parfaite. Elle devait faire tourner les têtes sur son passage. Il devait rester concentrer et éviter qu’Olivia ne s’en rende compte. Tout ceci aurait été déplacé dans un contexte de travail. Olivia le sortit de ses pensées en parlant du travail. C’est vrai elle était venue pour lui apporter des dossiers de travail. Apparemment, elle avait quelques questions puisqu’elle avait dû reprendre certaines affaires. Même si elle n’était pas spécialisée dans la même branche elle avait les compétences requises pour le remplacer. « Sans souci. Qu’est-ce qui te pose un problème ? » Lui demanda-t-il. Il connaissait les dossiers sur les doigts de la main alors si elle avait une question il se ferait un plaisir de lui répondre. Elle devait sûrement vouloir cerner les personnages afin de ne pas les laisser prendre le pouvoir. Les hommes d’affaires sont des requins et elle doit rester sur ses gardes. La jeune femme semblait inquiète pour lui. Elle voulait savoir comment il allait. Il n’avait pas envie qu’elle ait pitié de lui. « De mieux en mieux, merci. » Lui répondit Cane avant de lui retourner la question. Il allait vraiment mieux, il n’était pas en train de lui mentir. Il espérait pouvoir rapidement reprendre une vie normale et ça passait par le travail.

_________________

People been talking about it, we won't just stand here is silence. Can't stop the fire from rising rising. People don't you be afraid  so many innocents slain. This is an era for change. And every shade was beautifully made and powerful. There 's so much strenght in you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Jeu 15 Déc - 10:08

Alors que tu pénétrais dans cette maison, c’était facile d’oublier que tu venais ici à la base pour le travail. C’était le seule chose qui te reliait à Cane encore en dehors de votre relation et tu t’en étais servi tu l’avouais sans mal. C’était une excuse comme une autre pour passer le voir, pour ne pas attendre son retour au cabinet, pour passer du temps avec lui et peut-être essayer de lui rappeler certains souvenirs, tous ces moments remplis d’amour et de tendresse. Tu ne pouvais pas lui dire de but en blanc qu’il te manquait terriblement, pas après qu’il ait presque fuit ce café lorsque tu lui avais avoué être venue à l’hôpital pour lui demander une seconde chance. Mais pour l’instant, tu ne te plaignais pas de l’accueil de ton ancien petit ami qui semblait heureux de te voir. Cela calma tes émotions quelques instants même si l’excitation et l’anticipation que tu ressentais étaient toujours là. Tu aimais l’idée que cette soirée pourrait peut-être être la bonne, pourrait peut-être être la soirée où vous reposiez les bases de votre relation tout simplement. C’’était peut être trop espérer mais tu verras bien ce qui se passe naturellement lors de vos échanges. « Blanc ou rouge ? N’hésite pas si tu as une petite faim. Je sais que tu aimes grignoter en travaillant. » Tu regardes les petits amuses bouches qu’il vient de t’amener et cela te donner faim, tu ne peux le nier. Tu n’as pas mangé depuis ta petite pause goûter et muffin en milieu d’après-midi, les heures ont été longues. « Je ne dis pas non à un verre de blanc, merci. Et merci pour tout ça, ils ont l’air très bons. » Dis-tu en laissant Cane aller chercher une bouteille de vin. Tu savais que c’était un connaisseur et qu’il aimait beaucoup ça, toi tu préférais le boire. Mais l’entendre en parler ne te dérangeait nullement. Tu n’arrivais pas à résister à la tentation et tu te laissais tenter par un mini-burger le temps qu’il revienne avec la bouteille de vin. La ligne entre le rendez-vous professionnel et un rendez-vous plus personnel était très difficile à tracer à tes yeux et tant mieux, tu n’avais qu’une envie, oublier les dossiers et te concentrer sur Cane. Cependant, tu ne pouvais pas les oublier de suite, tu avais tout de même des questions. « Sans souci. Qu’est-ce qui te pose un problème ? » Tu le laissais venir prendre place à côté de toi sur le canapé pour que vous puissiez parler de ces dossiers de manière plus à l’aise. Tu te sentais nerveuse d’un coup de l’avoir si près de toi. Tu aurais aimé te rapprocher encore mais tu ne le pouvais pas, ce n’était certainement pas autorisé. Etant arrivé avec le verre de vin, tu lui dis : « Merci beaucoup. » Tu attrapais ensuite le premier dossier pour pouvoir poser les bonnes questions à Cane. En réalité, ce n’était pas tant que tu avais un problème mais plus que les clients ne voulaient pas tout te dire. « En réalité, je n’ai pas énormément de questions. C’est juste que tes clients semblent avoir confiance en toi et uniquement en toi et refusent de me dire ce que j’ai besoin de savoir. Du coup je suis un peu coincée. » Dis-tu avec une grimace. Tu avais tout essayé mais ils ne voulaient pas parler. Cela pouvait se comprendre, de par son expérience Cane ne touchait qu’à des dossiers importants ayant une certaine notoriété dans le milieu. « Et puis je suis une femme, cela semble leur poser problème. » Les valeurs conservatrices avaient la vie dure dans ce métier comme dans bien d’autre mais ces clients semblaient penser qu’une femme n’était pas l’égale d’un homme et il s’en était fallu de peu pour que tu ne les vires pas de ton bureau. Tu demandais ensuite des nouvelles à Cane, tu voulais sortir des dossiers un peu, savoir comment il allait. « De mieux en mieux, merci. » Tu lui souris, presque timidement. Cette situation était tellement intime et tellement professionnelle en même temps que c’était déroutant. « Je suis ravie de l’entendre. » Dis-tu parce que c’était la vérité. Tu ne voulais qu’une chose, qu’il aille bien. Alors que tes yeux se plongent dans les siens, tu t’entends murmurer : « J’ai eu tellement peur de te perdre … » Tu l’avais perdu en quelque sorte vu que tu avais mis fin à votre relation sur un coup de tête mais tu parlais d’une autre sorte de perte et il le comprendrait certainement très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Flemming

avatar

Messages : 283
Avatar : Eric Dane
Crédits : Justine (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Statut : Divorcé
Métier : Avocat

Past, present & future
Autre avatar: Luke Mitchell
Répertoire:

MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Ven 16 Déc - 21:29

Cane se montrait attentionné avec la jeune femme, mais il essayait de ne pas trop en faire. Il voulait instaurer un environnement agréable. Il se rendit compte qu'elle n'était pas venue ici très souvent. Généralement, il profitait de l'absence de sa fille comme ce soir et il comprenait son erreur. Olivia avait dû se sentir comme une invitée et pas comme sa compagne. Il apprenait de ses erreurs et aimerait s'améliorer. En tout cas, il avait faire de son mieux pour passer une bonne soirée en sa compagnie. Pour le moment, ça commençait plutôt bien. Olivia était réceptive à ses paroles et semblait heureuse d'être là, certes elle avait aussi l'air nerveuse, mais il ne lui en tenait pas rigueur. « Oh c'est rien tu sais. » Lui répondit Cane. Il n'avait pas envie qu'elle pense qu'il avait une idée derrière la tête, qu'il en faisait trop. D'autant plus, qu'il ne connaissait pas encore les intentions de la jeune femme. Il alla rapidement chercher deux verres ainsi que la bouteille de vin. Il lui tendit son verre avant de poser la bouteille sur la table. Olivia ne tarda pas à revenir sur le sujet du travail. Apparemment, elle rencontrait quelques difficultés avec ses clients. Il aurait peut-être du la prévenir qu'ils étaient assez traditionnels, ils aimaient discuter avec Cane. Le changement ce n'était pas leur truc. Il n'était pas étonné qu'il soit réfractaire au faites qu'elle soit une femme. Il n'avait cependant pas eu le temps de la prévenir. « Je suis désolé, j'aurais du te prévenir, mais je n'ai pas pensé à ça. » Lui confia-t-il. Il était assez gêné, mais rapidement il se mit à réfléchir à une solution pour lui venir en aide. La moindre des choses était de la sortir de cette situation. « Ils ont besoin de savoir que tu n'es pas que leur avocate, autrement dit que tu n'es pas leur employée. Tu dois si je peux me permettre porter la culotte et ne pas les laisser te couper la parole. Cela passe aussi par des informations chiffrées pointues afin qu'ils comprennent que tu n'es pas une rigolote ou une assistante dans ce cabinet. » Lui expliqua Cane. Il essayait de rester polie pour ne pas employer une autre expression. En tout cas, il lui donnait les clés pour habiter la pièce et ne pas se laisser impressionner. Tout est dans l'apparence. « Si ça ne fonctionne pas, ce que je doute, tu leur dis que je t'ai personnellement donné ses dossiers et que s'ils ont un problème je suis disponible sur mon téléphone professionnelle. » Rajouta-t-il. Il ne pensait cependant, pas qu'elle en aurait besoin. Il lui faisait confiance pour savoir s'imposer. Si elle avait commencé en bas de l'échelle au cabinet, elle avait gravit les échelons comme tout le monde. Aujourd'hui elle n'avait plus à faire ses preuves. Il pensait néanmoins, que ça serait une bonne expérience pour elle de se confronter à des clients aussi conservateurs. En effet, si sa spécialité était les mariages et les divorces, le monde des affaires est différent. Il savait qu'elle en ressortirait grandit. De plus, il comptait revenir rapidement au bureau. La conversation revenait sur Cane et sa santé. Comme toujours, Olivia était à l'affut. Elle s'inquiétait réellement pour lui. Cela semblait dépasser le stade professionnel. Il pouvait le sentir et l'entendre dans sa voix. Naturellement , Cane posa sa main sur la sienne comme pour la rassurer. Il avait toujours eu ce coté protecteur et tactile avec elle. « Je n'irais nulle part. » Lui confia Cane. Il se rendait compte que cette phrase était à double sens. Cela pouvait s'appliquer aussi à leur relation. Il aurait pu tenter de se rattraper, mais il n'en fit rien. C'était sa façon, d'assumer ses propos sans en faire trop.

_________________

People been talking about it, we won't just stand here is silence. Can't stop the fire from rising rising. People don't you be afraid  so many innocents slain. This is an era for change. And every shade was beautifully made and powerful. There 's so much strenght in you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Dim 18 Déc - 20:49

Voir Cane dans sa maison c’était quelque chose de spécial. Tu ne pouvais le nier, tu l’avais peu vu dans son habitat naturel et il avait cette aisance ici qu’il n’avait jamais eu dans ton appartement même après y avoir passé beaucoup de temps. Tu appréciais le voir ainsi, voir qu’il agissait normalement aussi sans prétention aucune. Cela te touchait qu’il ait pris le temps de sortir des amuses bouches et qu’il t’offre un verre. Tout restait professionnel sans vraiment l’être à la fois car même si vous deviez parler de ses clients, il était clair que tu ne pourras jamais être totalement professionnelle avec cet homme en face de toi qui faisait toujours battre ton cœur un peu plus vite. Tu l’aimes, trop peut-être et tu espères avoir le droit à cette seconde chance un jour même s’il faut que tu y travailles. Peut-être que tu aborderas le sujet plus tard mais tu décides de commencer par le travail parce qu’après tout c’est pour ça que tu es là. Et puis c’était important que tu t’en charges. « Je suis désolé, j'aurais du te prévenir, mais je n'ai pas pensé à ça. » Tu lui souris avant de lui dire : « C’est pas grave. » Comment Cane aurait-il pu te prévenir alors qu’il était à l’hôpital et que vous ne vous parliez plus ? Et puis ce n’était pas de sa faute si ses clients étaient conservateurs et pensaient qu’une femme n’était faite que pour rester à la maison, faire à manger et élever les enfants. C’était pénible ce genre de stéréotype mais malheureusement, ils revenaient à la mode. « Ils ont besoin de savoir que tu n'es pas que leur avocate, autrement dit que tu n'es pas leur employée. Tu dois si je peux me permettre porter la culotte et ne pas les laisser te couper la parole. Cela passe aussi par des informations chiffrées pointues afin qu'ils comprennent que tu n'es pas une rigolote ou une assistante dans ce cabinet. Si ça ne fonctionne pas, ce que je doute, tu leur dis que je t'ai personnellement donné ses dossiers et que s'ils ont un problème je suis disponible sur mon téléphone professionnelle. » Tu hochais la tête imprimant les informations dans ton esprit. Tu voulais retenir tous ses conseils parce que tu voulais réussir à te sortir des sables mouvants dans lesquels tu commençais à t’enfoncer. Cane et toi vous n’étiez pas spécialisés dans les mêmes domaines et même si tu pouvais défendre ses affaires, il était clair que les règles de conduite n’étaient pas du tout les mêmes. Tu n’allais pas lâcher l’affaire cependant, Cane te connaissait assez bien pour le savoir. Non, tu ne reculeras pas tout simplement. « Merci pour ces précieux conseils. Je ferai quelques recherches demain matin avant de les recevoir et je te dirai comment ça s’est passé. » Dis-tu avec un petit sourire. C’est assez naturellement que tu demandais à Cane comment il se portait. Après un accident de cette envergure, on ne guérit pas immédiatement et même s’il avait l’air de bien se porter à l’extérieur, tu préférais lui demander comment il se portait réellement pour avoir sa réponse de vive voix. Tu ne pus t’empêcher de laisser tes émotions prendre le dessus quand tu lui dis que tu avais eu peur de le perdre. Bien trop peur en réalité. Sa main vint se poser sur la tienne avant de dire : « Je n'irais nulle part. » Tu le regardais le visage perplexe parce que tu avais envi de croire qu’il ne parlait pas que de la mort à laquelle il avait échappée mais de votre relation aussi un peu. Tu ouvrais la bouche mais rien n’en sortit dans un premier temps. Finalement, tu pris sa main dans la tienne, te rapprochant un peu de lui avant de prendre ton courage à deux mains et de lui demander : « Si je te propose un rendez-vous dans quelques jours en te disant que j’ai envi de revenir en arrière, de te conquérir à nouveau parce que je suis une idiote et que tu me manques, qu’est-ce que tu me dirais ? » Tu savais que c’était ce moment qui déterminerait ta relation avec Cane dans le futur, cette prise de risque qui pouvait te donner autant d’espoir que de désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Flemming

avatar

Messages : 283
Avatar : Eric Dane
Crédits : Justine (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Statut : Divorcé
Métier : Avocat

Past, present & future
Autre avatar: Luke Mitchell
Répertoire:

MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Dim 18 Déc - 22:36

Cane espérait réellement que ses conseils allaient aider Olivia. Il n’aimait pas la savoir dans une situation inconfortable et il culpabilisait presque d’être en convalescence. Néanmoins, il savait qu’elle était capable de tout réussir. Elle est charismatique, brillante et rien ne semble lui faire peur. Il espérait que cette expérience la renforcerait. Heureusement, il reprendrait bientôt le dossier et elle pourrait retourner à sa spécialité. Il ne pensait pas qu’elle changerait de spécialité de sitôt. Soudain, l’atmosphère changea entre eux. Le boulot fut relégué au second rang pour parler du présent et peut-être même d’eux. Chacun parlait en sous-entendu parce qu’ils avaient peur de ce qui se passerait si la réciproque n’était pas établie. Pourtant, Olivia semblait bien plus courageuse que lui. Cane resta bouche bé devant la demande de la jeune femme. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle prenne les devants de la sorte. Elle semblait sûre d’elle, déterminée à le récupérer peu importe le prix. Il avait devant lui la même jeune femme qui avait frappé à sa porte il y a quelques mois et qui lui avait donné envie de se lancer à corps perdu dans cette relation. Il se demandait cependant, s’il était le même homme capable de prendre à nouveau le risque. Il ne savait pas si son cœur tiendrait à une nouvelle déception. Pourtant, il ne pouvait pas vivre sans elle, il n’y arriverait pas. C’était le moment ou jamais de se lancer pour ce qu’il voulait réellement dans la vie. Il savait qu’il n’arriverait pas à se regarder à nouveau dans le miroir si jamais il l’a laissait partir. Il lui répondit alors le plus naturellement du monde : « Je dirais que rien ne pourrait me faire plus plaisir.. » S’il s’écoutait il se laisserait aller à déposer un baiser sur ses douces lèvres, mais il ignorait si c’était le bon moment. Après tout, elle parlait d’un rendez-vous prochainement. Il décida alors de prendre un risque à son tour. « Si je te dis que je n’ai plus envie de perdre de temps, que la vie est bien trop rapide, que nous sommes ici ce soir ensemble et que c’est sûrement le seul endroit où j’ai envie d’être avec toi, tu penses que nous pourrions avancer ce rendez-vous de quelques jours à immédiatement ? » Lui proposa Cane. Il savait que sa phrase était à rallonge, mais il essayait d’être clair. Il n’aurait rien contre la revoir d’ici quelques jours. Il avait cependant, appris qu’on ne sait pas de quoi demain sera fait. Il n’attendait rien d’elle ce soir, il n’avait pas d’arrière-pensée. Il n’avait simplement pas envie de la laisser partir si rapidement. Il avait besoin d’elle.

_________________

People been talking about it, we won't just stand here is silence. Can't stop the fire from rising rising. People don't you be afraid  so many innocents slain. This is an era for change. And every shade was beautifully made and powerful. There 's so much strenght in you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Lun 19 Déc - 0:06

La question du travail fut bien vite réglée sans trop de surprise. Ce n’était après tout qu’un prétexte que tu avais trouvé pour le voir même si ta question était bien réelle et que tu avais des problèmes avec ses clients. Mais ce n’était pas réellement la raison de ta venue et tu ne pouvais pas tourner autour du pot plus longtemps. Ne pas savoir était peut-être la pire des tortures parce que jusqu’ici et depuis l’accident vos conversations étaient remplies de non dits, de sous-entendus et tu ne savais guère quoi penser de tout cela. Alors tu voulais être sûre, tu voulais être sûre qu’il te restait quelque chose pour quoi te battre, que Cane voulait toujours un petit peu de toi dans sa vie. Tu comprendrais si ce n’était pas le cas mais tu te devais de lui demander, rien que pour ne pas continuer à vivre en te demandant sans cesse et si ? Une fois les mots sortis de ta bouche, tu attendais patiemment retenant ta respiration sans réellement t’en rendre compte. Cane était surpris, tu pouvais le lire sur son visage mais tu n’arrivais pas à savoir ce qu’il pensait réellement cependant. « Je dirais que rien ne pourrait me faire plus plaisir.. » Tu arrivais à peine à en croire tes oreilles. Tu sentais les larmes te monter aux yeux sous l’effet du stress et de l’anxiété et … Tu avais espéré certes mais tu ignorais qu’il suffisait de demander au moins pour avoir cette deuxième chance. Les choses ne seraient pas comme avant, il allait falloir reconstruire beaucoup de choses mais c’était un début. « Si je te dis que je n’ai plus envie de perdre de temps, que la vie est bien trop rapide, que nous sommes ici ce soir ensemble et que c’est sûrement le seul endroit où j’ai envie d’être avec toi, tu penses que nous pourrions avancer ce rendez-vous de quelques jours à immédiatement ? » La vérité ? C’était que tu n’avais pas osé aller jusque là, oser lui demander de transformer cette soirée en autre chose, en vos retrouvailles en quelque sorte. Et pourtant tu y avais pensé parce que tu avais tellement envi de le retrouver. Autant dire que cette suggestion était loin de te déplaire, bien au contraire. « Je pense que rien ne pourrait me faire plus plaisir. » Dis-tu pour reprendre la tournure de sa phrase et le taquiner un peu. Un énorme sourire doit se dessiner sur ton visage mais tu t’en fiches, tu es heureuse et c’est ce qui compte non. Finalement, tu finis par dire : « Merci. » Avant d’instinctivement déposer tes lèvres sur les siennes. A peine le contact a-t-il eu lieu que tu te rends compte de ta bêtise. Toi qui voulais bien faire les choses tu venais certainement de toute gâcher … « Je … Je suis désolée, je sais pas ce qui m’a pris. Je … » Et voilà que tu te confondais en excuses comme l’idiote que tu étais. Tu espérais que tu n’avais pas tout gâché parce que tu ne voulais pas le forcer à aller trop vite. Oui tu aimais votre relation avant mais tu ne voulais pas que tout soit exactement comme avant et ta présence dans cette maison était déjà un pas en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Cane Flemming

avatar

Messages : 283
Avatar : Eric Dane
Crédits : Justine (avatar)
Pseudo : Lovee (Jessica)
Statut : Divorcé
Métier : Avocat

Past, present & future
Autre avatar: Luke Mitchell
Répertoire:

MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   Lun 19 Déc - 12:01

Olivia apparaissait très soulagée qu’il lui réponde qu’il serait heureux de lui donner une nouvelle chance. Il savait que ça lui avait pris du courage afin de faire le premier pas, mais elle en avait toujours eu. Sans elle ils seraient sans doute toujours collègue, Cane n’aurait pas agi de peur de gâcher leur relation de travail, mais aussi d’être accusé d’harcèlement. Quoi qu’il en soit Olivia savait prendre les choses en main et il ne pouvait que l’en remercier. Il avait fait le deuxième pas en lui demandant de transformer ce rendez-vous professionnel en réel rendez-vous. Il ne voulait pas qu’elle pense qu’il avait une idée derrière la tête, mais ça serait dommage que de la renvoyer chez elle aussi vite. Elle est là, il est là et il est clair qu’ils ont envie d’être l’un avec l’autre. La jeune femme paraissait très émue et ça le touchait. Peut-être que finalement elle avait eu la même idée sans oser aller trop vite. Il faut dire que jusqu’ici Cane avait pris quelques précautions. Il était resté sur ses gardes ce qui n’avait pas encourager Olivia à se lancer. Cane savait que ça ne serait pas facile tous les jours, mais il avait envie de prendre ce risque. Rien de ce que pourrait dire ou faire sa fille ne changerait les sentiments qu’il a pour Olivia. De plus, après ce qu’elle avait fait elle ne serait pas en position d’exiger quoi que ce soit. Ça serait plutôt à Cane d’exiger qu’elle fasse un effort et accorde une chance à Olivia, mais ce soir il ne voulait pas y penser. Il tenait à rester insouciant quelques heures. Il pensait qu’ils l’avaient bien mérités tous les deux. Alors qu’elle le remerciait, la jeune femme s’était allée à aller à l’embrasser tendrement avant de se raviser, comme si elle avait fait quelque chose de mal. Instinctivement elle se mit à se confondre en excuse comme elle avait l’habitude de le faire. Cane posa sur sa bouche afin de la faire taire avant de lui dire : « Je pense qu’on a dépassé cette étape depuis longtemps. » Il se mit à rire doucement avant de s’avancer vers elle et de l’embrasser. Son baiser se voulait plus directif et fougueux. Dieu sait qu’elle lui avait vraiment manqué. Il en avait rêvé de ce baiser. Il avait eu peur pendant plusieurs jours de ne plus jamais avoir la chance de le faire, mais maintenant qu’ils reprenaient à zéro il ne comptait pas se gêner. Après quelques secondes, il se recula pour la contempler. Elle était si belle, comme une poupée en porcelaine qu’il n’aurait pas eu envie de casser. Il se sentait chanceux d’être en sa compagnie. Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une seconde chance en amour.

_________________

People been talking about it, we won't just stand here is silence. Can't stop the fire from rising rising. People don't you be afraid  so many innocents slain. This is an era for change. And every shade was beautifully made and powerful. There 's so much strenght in you and me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: can this be a new start ? - cane   

Revenir en haut Aller en bas
 
can this be a new start ? - cane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» sondage start pilote
» Problème de chauffe bougie/Ez Start...
» PB ez start
» Accus pour EZ-start
» cyclododécane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TWIST OF FATE :: - PHILADELPHIA, PA - :: Old City-
Sauter vers: