AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM, en savoir plus ici

Partagez | 
 

 the blood on my hands scares me to death (kieran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kieran Wheeler

avatar

Messages : 11
Avatar : chris wood.
Crédits : .cranberry
Pseudo : ckib.
Statut : célibataire depuis peu et le cœur totalement brisé.
Métier : redevenu étudiant à l'âge de vingt-deux ans pour sembler normal, mais il garde tout de même tout ce sang sur ses mains.

Past, present & future
Autre avatar: David Mazouz
Répertoire:

MessageSujet: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 14:20

Kieran Earl Wheeler
i've been cold, i've been merciless

NOM | Wheeler, un nom qu'il est fier de porter depuis bien longtemps maintenant. Nom de son paternel décédé, il aurait tout fait pour mettre une bonne réputation sur ce nom-là. Cependant, depuis maintenant quelques années, il regrette de le porter encore, il regrette de l'avoir porté pendant le temps où il n'était plus là, plus présent, parce qu'il sait à quel point il l'a entaché de traces qui ne partiront probablement jamais. PRÉNOM | Kieran, un simple prénom qui signifie "guerrier et assaut", et voilà qui lui correspond bien. Earl, qui signifie "celui qui s'attache", et ça ne pourrait être plus vrai. AGE | 24 ans. ORIGINES | Anglaises et françaises du côté maternel, américaines du côté paternel. STATUT | Célibataire depuis peu. MÉTIER | Etudiant en psychologie. TRAITS DE CARACTÈRE | Borné, protecteur, loyal, rancunier, jaloux, possessif, immature, créatif, ambitieux, fêtard, attachant, casse-cou, observateur, aimant, gentil, séducteur, drôle, obstiné, suiveur. AVATAR | Chris Wood. SCENARIO OU INVENTE ? | Scénario de la magnifique Lizzie heaart

× You always got special treatment
.01. Kieran, ça a toujours été le garçon un peu brutal, un peu turbulent. Il était toujours à bouger de partout, à tout essayer de faire à la fois, à blesser les autres sans vraiment faire attention, mais ce n'était pas intentionnel. .02. La mort de son père l'a énormément touché, même s'il était moins proche de lui que de sa mère. La mort d'un proche blesse toujours, certes, mais il s'en est rapidement remit et il s'était dit qu'il rendrait son nom de famille encore plus beau en son hommage. .03. Malgré sa turbulence, Kieran a toujours été un froussard. Il était celui qui restait derrière les autres, qui les suivait mais qui se faisait entendre lorsqu'il voulait que quelque chose se passe d'une façon ou d'une autre. Suiveur et leader à la fois, avant comme maintenant. .04. Kieran, il a une sœur jumelle. Il est né quelques minutes avant elle, et d'ailleurs il lui a toujours rappelé qu'il était plus grand qu'elle pour l'embêter. Elle, elle lui répond toujours qu'au moins elle a eu le temps de gagner quelques neurones en plus : l'amour entre frères et sœurs, c'est incompréhensible. .05. Kieran, il ne laisserait sa sœur ou sa mère pour rien au monde. Même s'il rencontre un jour une femme qui lui fait tourner la tête, il n'osera jamais dire qu'elle est la femme de sa vie. Les femmes de sa vie, c'est sa mère, sa sœur, personne d'autre. Parce que personne d'autre ne peut avoir ce qu'elles ont de plus, même en essayant intensément. .06. C'est vers ses 15 ans que Kieran a commencé à se sentir attirer par les autres garçons, et par les filles également, c'est d'ailleurs à ce moment également où il a commencé à faire de plus en plus de conneries, sans les montrer à sa mère bien évidemment. Avec une sorte de crise d'adolescence, il se disait que sa mère le comprendrait pas, alors qu'au final c'est toujours celle qui l'avait le mieux compris. .07. À ses 17 ans, Kieran est parti avec l'accord de sa mère après la fin de son lycée pour aller en internat dans l'université de Chicago, pour pouvoir y avoir les cours de psychologie qu'il voulait suivre. C'est son ambition qui l'a poussé à partir, c'est ses regrets qui l'ont poussé à revenir. .08. Arrivé à Chicago, il a commencé à s'enticher d'un garçon. Il s'appelait Rowan, et il lui semblait tellement confiant qu'il a développé une sorte d'admiration pour lui. S'il taisait cette attirance au départ, ça n'a pas duré bien longtemps étant donné que Rowan s'intéressait aussi à lui, il voulait savoir ce qu'il venait faire ici, alors il s'est débrouillé pour le faire changer. C'est d'ailleurs à 17 ans où il a enfin avoué à sa mère qu'il était attiré par les garçons, mais pas clairement. Il l'a avoué d'une manière insinuée, mais il se disait qu'elle avait certainement comprit à entendre parler de Rowan à chaque fois au téléphone. .09. À dix-neuf ans, il fut au mauvais endroit au mauvais moment. Sorti de l'internat un soir pour prendre l'air, il avait fait l'erreur de se promener un peu trop, ce qui lui a suffit pour assister à une scène qu'il n'aurait jamais pensé voir auparavant. Apercevant Rowan, il voulait l'arrêter pour lui parler. Mais rien ne fut comme il l'avait imaginé. Il s'était arrêté quand il l'avait vu avec cet autre garçon, au fond Kieran avait ressenti une certaine jalousie qui s'était changée en peur lorsqu'un coup de feu avait retentit. C'était Rowan, qui tenait l'arme dans ses mains. Et en s'étant fait repérer, il fit l'erreur de lui promettre qu'il ferait tout ce qu'il voudrait. .10. De ses dix-neuf ans à ses vingt-deux ans, Kieran fut en couple avec Rowan. C'était au fond tout ce qu'il avait toujours voulu, mais il ne pouvait pas apprécier ça maintenant qu'il y avait été forcé. Et il n'arrivait pas à l'apprécier en sachant que Rowan était, clairement, un meurtrier et qu'il le poussait à devenir la même chose. Pourtant il refusait catégoriquement quand il lui demandait de blesser d'autres personnes, presque toujours. .11. Tristement pour Kieran, Rowan n'était pas vraiment quelqu'un de bien. Il était bien plus obstiné que lui, et il continuait à chaque fois de lui donner l'arme pour qu'il tire à sa place. Kieran ne l'avait pas fait la première année, jusqu'au jour où Rowan finit par menacer sa famille. Même s'il n'avait envie de faire de mal à personne, il était bien obligé au final. Parce que finalement, pour Kieran, c'était toujours sa famille qu'il protégerait. .12. Après deux ans, il a finit par être totalement brisé par Rowan. Plus le goût des études, plus même l'envie de vivre au final, il avait finit par arrêter totalement d'appeler sa mère et sa soeur, ou alors il mentait clairement au téléphone en disant que tout allait bien. Et c'est à ce moment qu'il a arrêté de se pointer en cours, qu'il a essayé de fuguer de l'internat où il était, il avait l'envie de s'en aller, de partir loin. .13. Au final, c'est ce qu'il a fait à cause de Rowan, une fois de plus. Parce qu'ils se sont retrouvés encore une fois, avant qu'il ne parte. Et cette fois, c'était sur lui que Rowan avait son arme pointée. Parce que le père de Rowan voulait qu'il disparaisse, parce qu'il en savait trop. Et Kieran l'avait poussé à tirer, il lui avait dit de le faire, si l'amour qu'il lui avait porté était faux. Parce que malgré tout, malgré les baisers, malgré ce que Rowan lui disait, il continuait de penser que leur couple n'était qu'une façade. Et il n'a pas tiré. Il lui a seulement dit de partir, en lui donnant suffisamment d'argent pour s'en aller avec un vol. De partir vite, parce que c'était la meilleure manière de faire. .14. Rentré chez lui, Kieran n'a jamais parlé une seule fois ce qui avait pu se passer à Chicago. Ou du moins, il ne disait pas la vérité. Il disait qu'il avait été en couple avec Rowan, durant trois ans, mais qu'il avait préféré revenir alors ils avaient rompus, et que c'était ce qui le blessait, ce qui le rendait aussi déprimé, même si c'était tout autre chose. Mais évidemment que Rowan y était pour quelque chose également, évidemment.  .15. Après deux ans, les blessures internes qu'il s'était lui-même infligées ont commencées à cicatriser. Même si c'est de plus en plus dur à continuer sans ne rien dire. Il essaye de cacher à quel point il s'effraie lui-même, mais c'est de plus en plus dure. Et d'autant plus dur maintenant qu'il a apprit que Rowan allait venir le rejoindre ici, à Philadelphie.

× If it's between you and having kids, you win, every time
HOW LOVE WILL YOU LET IT BURN ▬ Des pas, tu le suis. Il est beau, même de dos. Oui, c'est ce que tu te dis. Tu le suis parce que tu as envie de lui parler, mais tu t'es arrêté relativement rapidement quand tu l'as vu avec cet autre jeune homme. Jalousie maladive. T'as eu immédiatement envie de frapper cet autre garçon, même si tu n'avais aucune relation officielle avec Rowan. L'amour pouvait te faire faire des choses dont tu ne te serais jamais cru capable, et même encore cette fois tu t'en rendais compte. Tu comptais t'avancer, tu comptais te montrer, demander à Rowan qui était cet homme. Et puis tu l'entendis, ce coup de feu. Bruyant, effrayant, t'as immédiatement porté ta main à ta bouche lorsque tu l'as vu. Cet homme inconnu qui est tombé, Rowan qui tenait cette arme à feu. Fuis, Kieran, fuis. Tu te criais ça dans ton crâne mais la peur te paralysait tout simplement, et t'as voulu faire demi-tour, mais t'as juste foncé dans quelqu'un de bien trop grand. « On t'a jamais apprit que c'était mal d'espionner les gens ? » Et ton cœur qui manque un battement quand il te fait tourner et qu'il pose ses mains sur tes épaules en te forçant à avancer vers Rowan. Totalement figé par la peur, tu n'arrivais pas à ouvrir la bouche, pas un mot ne sortait. C'est le jeune homme qui s'est tourné vers toi et vers l'homme derrière toi. Ton regard s'est posé sur l'homme derrière lui, cette marque de balle au niveau de son crâne te refroidissait et te donnait, au fond, juste l'envie de pleurer. « Il l'a vu ? » C'est la voix de Rowan qui résonne, mais il te semble si loin. Tu entends l'autre derrière toi dire que tu l'as espionné, que t'as tout vu. Qu'il faut t'éliminer. Un frisson d'effroi qui traverse ta colonne vertébrale. Tu relèves le regard vers Rowan quand tu le vois relever son arme. Tu secoues la tête, t'essayes de reculer en même temps, et finalement tu t'es effondré en larmes, à cause de cet élan de panique qui te traversait. « Franchement papa, il me fait de la peine. » C'est encore la voix de Rowan, tu sais qu'il parle de toi. Évidemment qu'il parle de toi. Son père te redresse, toi t'as juste envie de partir en courant. Tu pouvais pas mourir là, pas à dix-neuf ans, pas sans avoir dit au moins au revoir à ta mère, à ta sœur, c'était pas possible. Tu sens l'homme hausser ses épaules et t'entends Rowan soupirer. Il ne se relâche pas, tu savais qu'il tirerait, alors t'as essayé de te calmer en te mettant à parler. « J't'en supplie.. Pitié fais pas ça. » T'aurais pas cru le supplier immédiatement. Mais t'as au moins eu le mérite d'attirer son attention, vu qu'il ne se concentrait plus seulement sur ce que son père disait. Et c'est à cet instant que l'homme t'a lâché, alors que tes mains tremblaient plus qu'autre chose. T'étais effrayé, tu pouvais absolument tout faire pour qu'on te laisse en vie actuellement. « En quel honneur devrais-je laisser un témoin visuel en vie ? » T'as mordu tes lèvres, et le père de Rowan est allé à ses côtés. Tu pouvais fuir, mais tu savais qu'il te tirerait dessus si tu le faisais. Alors t'as reculé d'un pas et t'as entendu un autre coup de feu. Il ne t'a pas tiré dessus, il semblait seulement essayer de te faire comprendre ce qui arriverait si tu partais. « Alors ? » Et c'est lui-même qui s'est rapproché de toi, tu l'as vu hésiter sur la gâchette, comme s'il voulait tirer maintenant. T'as pas répondu, encore une fois, juste tétanisé. « Tire, Rowan. » Et t'as reculé encore une fois, en te décalant et heureusement pour toi, parce qu'il a tiré, une fois de plus, il t'a loupé. Et tu t'es écroulé encore une fois, en pleurant encore une fois. C'était fou ce que la peur pouvait te faire faire. « J'ferais tout ce que tu veux, mais pitié.. » Tout ce qu'il voulait. Si t'avais su ce qui allait se passer, tu aurais préféré te faire tuer ce soir-là.

THE FIGHT INSIDE IS BREAKING ME AGAIN ▬ Il t'a mit l'arme dans la main, il a la clé de la porte d'entrée dans la sienne. Tire, il te dit. Ça fait un an que tu refuses de m'écouter alors que tu dis que tu ferais tout ce que je veux, il te dit. Tire. Ou c'est sur toi qu'il tirera. Oh ça ne t'effraie pas. Tu regardes le jeune homme, lui, que tu as tant aimé. Tu l'aimes autant qu'il te dégoûte, autant qu'il te donne envie de mourir. Tu l'aimes d'une façon destructrice, et il s'amuse de plus en plus à te détruire. « Je suis pas un meurtrier, Rowan. » tu lui murmures. Tu sens sa main qui se place au niveau de ta mâchoire, qui te serre bien trop fort, qui te fait mal. « T'as intérêt d'être ce que je te dis d'être. » Il te répond, plus bruyamment. Il se fiche que t'ai peur, parce qu'il sait que t'as peur. Toi-même tu sais ça, parce que ça se voit dans ses yeux. Il adore t'effrayer, et ça depuis le jour où il t'a dit que vous seriez en couple, après que tu l'ai vu assassiner cet homme pour la première fois. « À moins que tu préfères que ces balles aillent dans le crâne de ta mère et de ta sœur. », il te regarde droit dans les yeux. C'est la première fois qu'il les mentionne, et tu le regarde d'une manière surprise. Tu ne te doutais pas qu'il connaissait leur existence, et il le sait, ça aussi. Tu le vois à son sourire, quand il te lâche doucement, quand il glisse ses doigts contre ta peau, sur sa joue, en te murmurant leurs deux prénoms et votre adresse, ou du moins celle de quand tu vivais encore à Philadelphie. Il murmure encore, il te dit à quel point ça lui plairait de te détruire en les déchirant toutes les deux, il te dit qu'il en serait capable si c'était pour te blesser. Et ça te blesse déjà. Tu repousses sa main, tu finis par te décaler et tu as regardé le jeune homme en face de vous. Il ne t'avait rien fait, à toi, tu ne le connaissais même pas. Mais Rowan le voulait mort, sans que tu saches pourquoi. Il était en larmes, et il était jeune en plus de ça, alors ça te faisait d'autant plus de peine. Et l'idée de tirer sur Rowan te traversait l'esprit, mais tu savais que ça se saurait, tu savais que son père se vengerait sur toi. Alors tu as visé le jeune homme devant toi, il te suppliait de ne rien faire, mais il ne savait visiblement pas que tu ne faillirais pas. « Désolé, tu murmures, mais la sécurité de ma famille passe avant la tienne. » Tu ne te serais jamais cru capable de ça, alors tu as juste visé, et tu as appuyé sur la gâchette en fermant les yeux. À en croire le contact de Rowan dans ton dos, à en croire les mots qu'il disait, comme quoi il était fier de voir ça, tu l'avais vraiment fais. Et t'avais cette brutale envie de pleurer, mais tu ravalais tes larmes, tu tentais de rester fier, de ne rien montrer. Et tu t'es tourné vers lui, t'as réouvert les yeux pour le regarder. Emplis de larmes malgré toi, son regard s'est adoucit. Il a posé ses mains sur tes joues, et toi, comme amoureux, t'as refermé les yeux quand ses lèvres se sont posées sur les tiennes. C'était probablement cet amour pour lui, qui te détruisait à petit feu, d'une façon bien trop brutale.

LIE TO ME IF YOU CAN FEEL THAT THIS LOVE WAS NEVER REAL ▬ Vous vous retrouvez sur ce toit. Il doit te parler, Rowan, c'est ce qu'il t'a dit. Sage, tu lui as obéis. De toute façon, tu étais déjà détruis, il ne pouvait pas te rendre encore plus mal. Des cernes sous les yeux, t'as l'air à la fois fatigué et défoncé, comme si tu étais tombé dans quelque chose de bien trop brutal. Mais tu ne prenais rien. Tes yeux étaient rougis à cause des larmes que tu avais encore pleuré, t'étais porté disparu de tout cours, personne ne te voyait plus. Sauf lui, sauf Rowan. Alors il est arrivé sur ce toit. Il est venu vers toi et il t'a prit dans ses bras. Ton visage contre son épaule, tu ne lui as pas rendu son étreinte. Tu n'en voyais pas l'utilité, et encore moins lorsque tu as sentis le canon de son arme se poser contre ton crâne. C'était pour ça qu'il voulait te voir. Alors tu as fermé les yeux. Qu'il le fasse, qu'il te soulage enfin. Tu ne pouvais plus continuer de cette façon, à t’autodétruire un peu plus chaque jour. Tu voulais disparaître, tu voulais qu'il éteigne toute la douleur que tu ressentais encore et encore, à chaque seconde, à chaque instant. « Je suis désolé Kieran, il murmure, je suis désolé mais mon père ne veut plus.. » tu savais la suite de sa phrase. Plus maintenant que tu étais détruit, parce que tu ne leur servais plus à rien. Et toi tu ne lui réponds pas immédiatement. Tu finis par lui rendre l'étreinte finalement, parce que si c'était la dernière chose que t'avais, autant que ce soit correct. Il semble presque surpris de ça, parce que tu le sens bouger doucement. « Vas-y, Rowan, fais-le. » C'est ces mots qui sont sortis de ta bouche, et il a immédiatement reculé. Comme s'il ne pouvait pas. « Vas-y. Tu m'as détruit en moins de temps que ce que je pensais possible, alors vas-y. C'est pas comme si t'en avais, au fond, quelque chose à foutre de ça, si ? » Il te semble presque surpris de tes mots, presque blessé. Tu l'aimais, toi, d'une manière dangereuse. Mais au final, tu t'étais mis à penser que ça n'avait jamais été réciproque, même si tu t'acharnais à te dire que si, qu'il t'aimait, en autre cas il t'aurait tué. Maintenant, il était là, devant toi, avec cette arme. « Kieran, je.. » Tu secoues la tête, il se coupe immédiatement. Tu ne voulais rien entendre, tu ne voulais pas entendre d'excuses, pas de mots qui pourraient l'aider à te faire l'aimer encore plus. « Alors maintenant t'as peur ? » C'est toi qui parle, encore une fois. C'est ta rage intérieure qui te fait lui cracher tout ça en pleine gueule, et tu t'approches de lui. « Rowan qui a peur. J'aurais jamais cru voir ça. Toi qui hésite jamais à tirer pourtant, c'est quoi qui t'en empêches cette fois ? Monsieur fait son rebelle et refuse d'écouter papa ? » Il secoue la tête, comme s'il voulait te dire qu'il voulait écouter son père. Et il allait parler, mais tu t'es encore rapproché. T'as attrapé sa main, cette main qui tenait l'arme, et tu l'as remonté, pour coller son canon contre ton crâne. « Vas-y, prouve-moi que t'as pas peur. Prouve-moi que t'es encore le même qu'il y a trois ans, que tu le feras sans hésiter. Prouve-moi que j'ai pas tord, que tu m'as toujours menti en me faisant croire que l'amour que tu me portais était réel. » Et il a retiré ta main brutalement, il a lâché cette arme. En réalité, il l'a jeté plus loin. Et ça t'a surprit, presque immédiatement. « Tu te fous de ma gueule, Wheeler. Sincèrement, tu te fous de ma gueule. » Tu ne t'attendais pas à cette réaction-là, et au final tu n'as même pas eu le temps de lui demander ce qu'il avait qu'il s'est rapproché, que ses lèvres ont rencontré les tiennes. Et t'as refermé tes yeux, t'as placé une de tes mains sur sa joue et tu l'as sentis te mettre quelque chose dans ton autre main. De l'argent, c'est ce que tu as vu lorsqu'il s'est reculé. « Va-t-en, Kieran. Rentre chez toi. Et fais-le vite. Si mon père apprend que t'es encore vivant, c'est lui qui va venir te chercher. Prends le premier avion. Aujourd'hui. » Est-ce qu'il était vraiment en train de t'épargner une seconde fois ? C'est ce qui te semblait bien probable. Tu voulais lui demander pourquoi, il semblait voir ça. Alors il t'a réembrassé, sur les lèvres encore une fois, puis plusieurs fois, plus rapidement. « Rowan, tu.. » Il t'a coupé presque directement. Il a posé son doigt sur tes lèvres, et il a hoché négativement la tête. « Je t'ai jamais menti, si c'est ce que tu comptes me demander. Va-t-en maintenant. Dépêche-toi. Je te libère maintenant, t'es plus obligé de rester avec moi. Mais je reviendrais pour toi. » Ton cœur manque un battement. Il te libérait, ce qui voulait dire bien plus clairement qu'il était en train de rompre. Mais tu as seulement hoché la tête. Et c'est toi qui est parti le premier.

PSEUDO/PRÉNOM | CKIB. AGE | 17 ans. OU AS-TU CONNUS LE FORUM | Par Bazzart CRÉDITS PHOTO ET CITATION | twentyeigth (gif), Jaymes Young (citation). AUTRE | J'aime déjà ce forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Wheeler

avatar

Messages : 116
Avatar : lauren cohan.
Multinicks : noope.
Crédits : lux.
Pseudo : lolise.
Statut : se croit veuve depuis cinq années, et mère de deux enfants de vingt-trois ans
Métier : historienne en égypte ancienne et professeur d'histoire ancienne à l'université depuis plusieurs années.

Past, present & future
Autre avatar: alycia dc. (24 yo)
Répertoire:

MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 14:28

MON PETIT BÉBÉ !!! avec chris en plus bave     bienvenue ici, merci de tenter le scénario et si tu as des questions n'hésites pas à me harceler    flyheart  flyheart
cadeau ♥:
 

_________________


i'm a mess right now, inside out.


PRÉSENCE RÉDUITE DU 08/12/2016 AU 16/01/2017.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 14:29

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
super choix de scénario et d'avatar ppls
Revenir en haut Aller en bas
Kieran Wheeler

avatar

Messages : 11
Avatar : chris wood.
Crédits : .cranberry
Pseudo : ckib.
Statut : célibataire depuis peu et le cœur totalement brisé.
Métier : redevenu étudiant à l'âge de vingt-deux ans pour sembler normal, mais il garde tout de même tout ce sang sur ses mains.

Past, present & future
Autre avatar: David Mazouz
Répertoire:

MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 14:37

Merci mes chatons
J'hésiterais pas Lizzie, t'en fais pas heaart Merci à toi d'avoir crée ce scénario magnifique

_________________

SORRY LIKE THE DEVIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 14:53

Bienvenue parmi nous :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Levi Hasting
× the one and only
avatar

Messages : 567
Avatar : Taye Diggs
Multinicks : amélia harper
Crédits : av@mine / si@mine
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine
Statut : in the midst of a messy divorce with Elie
Métier : successful writer
Adresse : a loft in center city

Past, present & future
Autre avatar: Alfred enoch, 27 ans
Répertoire:

MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 16:15

Bienvenue sur TOF, je te réserve chris pour une durée de cinq jours :lovely:

_________________
- We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemicallove.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 16:46

bienvenue par ici. :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Drew Hopper

avatar

Messages : 115
Avatar : sebastian stan
Crédits : av/captain.
Pseudo : Dahlia - Florence
Statut : marié depuis bientôt 10 ans.

Past, present & future
Autre avatar: tom holland (19 ans)
Répertoire:

MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 17:05

chris, même si je le détestais dans tvd, je dois avouer qu'il est sex bave
bienvenue sur TOF :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kieran Wheeler

avatar

Messages : 11
Avatar : chris wood.
Crédits : .cranberry
Pseudo : ckib.
Statut : célibataire depuis peu et le cœur totalement brisé.
Métier : redevenu étudiant à l'âge de vingt-deux ans pour sembler normal, mais il garde tout de même tout ce sang sur ses mains.

Past, present & future
Autre avatar: David Mazouz
Répertoire:

MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 17:28

Merci vous tous ♥

_________________

SORRY LIKE THE DEVIL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizzie Wheeler

avatar

Messages : 116
Avatar : lauren cohan.
Multinicks : noope.
Crédits : lux.
Pseudo : lolise.
Statut : se croit veuve depuis cinq années, et mère de deux enfants de vingt-trois ans
Métier : historienne en égypte ancienne et professeur d'histoire ancienne à l'université depuis plusieurs années.

Past, present & future
Autre avatar: alycia dc. (24 yo)
Répertoire:

MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   Sam 10 Déc - 18:01

c'est parfait pour moi :heart:

_________________


i'm a mess right now, inside out.


PRÉSENCE RÉDUITE DU 08/12/2016 AU 16/01/2017.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the blood on my hands scares me to death (kieran)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the blood on my hands scares me to death (kieran)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Les Klans Orks] Discussion générale
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone
» Rise : Blood Hunter
» [40K Demon] Blood Slaughterer of Khorne
» Mon equipe de Blood Bowl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TWIST OF FATE :: - TEENS - :: Lifetime Supply :: After the Fire-
Sauter vers: