AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM, en savoir plus ici

Partagez | 
 

 andrew&maxime - to push ever further.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: andrew&maxime - to push ever further.    Jeu 8 Déc - 14:51

Année 2001. 19 ans. Rebelle.

Vous savez, j'me suis toujours demandé pourquoi j'avais eu une période rebelle. Enfin, j'ai la réponse, bien évidemment, elle n'est pas difficile à deviner, mais en tous les cas, c'est dingue à quel point l'influence de vos parents, de ce qu'ils vous disent et du degré d'agacement auquel ils vous conduisent, forgent finalement la personne que vous êtes.

Ma mère, elle est adorable, jamais je ne remettrais en cause l'éducation qu'elle m'a transmise. Mais certaine fois, et surtout à 19 ans, j'avais envie de ne plus l'écouter, j'avais envie de tester mes propres limites. Je voulais m'imposer mes propres règles sans que ma mère ne soit là, à chaque pas, tapis dans l'ombre, prête à surgir de nul part. Alors pendant une bonne partie de mon adolescence, j'ai joué un double jeu. J'étais une parfaite petite fille à la maison, avec robe, petit ruban dans les cheveux et un air de poupée. Le genre qui plait à ma mère. Et puis, en fait, quand je sortais, je changeais de vêtement, ou alors j'ôtais le pull que j'avais mis par-dessus ma robe et cela me permettait de libérer un décolleté. Bien souvent, je troquais ma paire de derbies vernies pour une paire de talons. Je ne jouais pas les biatchs,n'allez pas vous imaginez quoi que ce soit, mais je prenais juste mes aises et je devenais la fille que je voulais être.

A l'époque, il y avait lui. Luke. Cet homme qui deviendra plus tard mon mari. On se connaissait depuis des années, j'en étais amoureuse mais ça j'me refusais de l'accepter. Alors on se voyait, parfois on s'embrassait, on avait fait notre première fois ensemble, parfois on se faisait des câlins tendres, on rigolait ensemble .. et puis à d'autres périodes, il était plus distant. Moi aussi. On se détestait, on ne se parlait plus et c'était à celui qui rendrait jaloux l'autre.

En soit, c'était une époque terrible. Et j'étais malheureuse. En ce mois de décembre, froid, j'étais assise sur mon lit et j'échangeais avec ma meilleure amie. Les nouvelles n'étaient pas bonnes. Voilà que le meilleur ami de Luke donnait une petite fête. Mais Luke, lui, avait une copine en ce moment. Et il était inconcevable pour moi d'aller à cette petite soirée et perdre la face devant lui. J'étais dépitée, réellement. Triste aussi. Jalouse, triste et dépitée. Un mélange qui n'avait jamais fais bon ménage chez moi. Au téléphone avec ma meilleure amie, une idée me traversa l'esprit. Bien sûr ! Andrew. Il allait bien faire ça pour moi. L'idée que j'avais en tête n'était pas très clean mais après tout, Andrew non plus. Il m'avait déjà rendu beaucoup de service, j'avais pu grâce à lui avoir accès à de nombreux bars et boites de nuit. Je raccrochais le téléphone d'avec mon amie et composais directement le numéro du jeune homme. "Andrew, j'ai un truc à t'demander, tu vas pas être super ravi mais j'te donne pas le choix, tu dois au moins m'écouter! T'es dispo si on se retrouve d'ici une demi-heure?" Andrew, il m'aimait bien comme moi je l'aimais bien. C'était une sorte d'amitié basée avant tout sur l'illégalité. Mais je lui avais ramené beaucoup de clientes, toutes mes amies en somme, et j'avais fais marché son petit commerce. Alors il me devait bien ça. Je sais qu'il allait râler, mais tant pis.  

Je me préparais et me retrouvais dans le bar où je lui avais donné rendez vous. Il arrivait, je lui adressais un grand-sourire et préparais déjà mes yeux de chatons pour le convaincre d'accepter ma requête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: andrew&maxime - to push ever further.    Jeu 8 Déc - 15:37

2001, cette époque... Andrew avait fait les quatre cent coups. Comme tout le monde, on avait tous une période où l'on se rebellait contre le système, contre nos parents ou quelque autorité que ce soit. C'était sa période. Tout d'abord il y avait eu Amanda qui lui avait brisé le coeur et qui avait eu aussi raison de sa relation avec ses parents. Il était seul comme toujours dans cette ville où il a débarqué il y a une année. Le jeune homme n'a pas tardé à trouver un moyen de payer ses études sans devoir faire l'esclave dans un fast food le soir. Il était faussaire, il vendait et concevait lui même des faux permis de conduire. Ce business était très florissant  et il avait même réussi à économiser assez d'argent pour payer ses études jusqu'au doctorat.

Ce jour là Andrew préparait une commande assez importante, pour lui chaque commande était spéciale, il s'agissait d'imiter à la perfection des permis Californiens, état d'où il était originaire. Il avait la réputation de vendre des permis presque indétectables ce qui lui prenait énormément de temps. Sa philosophie derrière tout ça? Permettre à tout le monde de se faire plaisir quel que soit l'âge, on avait tous le droit de s'amuser, la vie était bien trop courte pour ça.
La chaine hi fi diffusait un morceau qu'il appréciait à cette période. Le seul moyen de se concentrer pour lui était de s'imprégner de musique, mais le son strident du téléphone qui sonnait était perceptible malgré le brouhaha constant de sa musique.

"Allo? Maxime? Euhh... Je ne sais pas, je suis en plein milieu d'un boulot super important tu sais, je dois réviser pour les exams..." Il fit une pause un instant. Bon Andrew appréciait beaucoup Maxime, peut être qu'il la trouvait aussi à son goût, enfin bien trop pour qu'il ne puisse se l'avouer. Le moment était très mal choisit mais il ne pouvait résister à la curiosité de ce qu'elle pouvait encore lui demander.

"Bon ok, j'arrive, laisse moi juste le temps d'être présentable." Dit il tout en raccrochant pour se dépêcher d'enfiler une tenue convenable.

Andrew se regarda dans le miroir, glissa une main dans sa chevelure pour tenter de la dompter en vain. Puis il recoiffa ses cheveux à l'aide de gel pour les faire tenir en place.
Rapidement, il enfila une chemise noire et un jean noir, une tenue plutôt basique, puis sortit de son appartement en claquant la porte derrière lui. Sa voisine le laissait pour ça et il prenait un malin plaisir à la voir s'énerver.

C'était un mois de décembre extrêmement froid pour lui qui était habitué au climat doux de la Californie. Ce qui l'intriguait le plus c'est ce qu'elle pourrait lui demander. Il ne pourrait vraiment pas accepter d'autres commandes, le mois de décembre étant l'un des plus chargés pour sa petite entreprise. En effet, certains commandaient pour se bourrer la gueule au nouvel an, d'autres pour en faire des cadeaux à Noël en vu du même résultat que d'autres au nouvel an. Résultat il était débordé et ne savait plus où donner de la tête.

Andrew arriva au bar au bout d'une quinzaine de minute de marche. Il chercha du regard la jeune femme sans vraiment la trouver dans la pénombre du bar. Il s'asseyait au bar, puis commanda un cuba libre tout en attendant Maxime.
Revenir en haut Aller en bas
 
andrew&maxime - to push ever further.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] config push mail hd2
» Frédérique Constant Maxime [montre de manuf à pas cher?]
» [Chattam, Maxime] La Trilogie du Mal - Tome 2: In Tenebris
» [Chattam, Maxime] Le 5e règne
» [TUTO] push mail et server exchange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TWIST OF FATE :: - OLDER - :: rp-
Sauter vers: