AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM, en savoir plus ici

Partagez | 
 

 one day more (levi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shakira Dakhli

avatar

Messages : 55
Avatar : Indira Varma
Crédits : ©Arté
Pseudo : Arté
Statut : erratic feelings
Métier : singer on Broadway (Les Mis, Sweeney Todd, Matilda), actress (tv shows & cinema). status : currently suffering from an existential crisis.
Adresse : Old City, Philly (not the same standard as NYC, Greenwich Village, right ?)

Past, present & future
Autre avatar: Aiysha Hart (28 ans)
Répertoire:

MessageSujet: one day more (levi)   Jeu 8 Déc - 10:35


Levi & Shakira

one day more


Les déménageurs ne sont pas encore arrivés, et elle attend bêtement avec ses cinq énormes valises sur le perron de son immeuble. Son portable vibre et elle apprend que ses meubles n’arriveront que d’ici trois heures. Qu’à cela ne tienne, elle a déjà les clés, il suffit qu’elle use de toutes ses forces pour hisser chacune de ces valises jusqu’au troisième étage, sans ascenseur où se trouve son appartement et c’est ce qu’elle fait, lentement, une valise après l’autre dans le petit matin. Et une fois que c’est fait, elle n’a plus qu’à redescendre et essayer de trouver un café dans cette partie de la ville qu’elle ne connait pas si bien que cela bien qu’ayant grandi dans le quartier voisin, Society Hill. L’intérêt des heures matinales, c’est qu’il n’y avait personne pour assister à sa pénible montée de valise, ou même pour constater que l’actrice célèbre était de retour au bercail. Pas besoin de mettre des lunettes de soleil -surtout que vu le temps et le ciel tout gris, il n’y avait vraiment aucune raison de jouer la star. Cheveux coiffés en chignon haut, Shakira redescend dans la rue et resserre les pans de son pardessus blanc autour de sa silhouette fine et athlétique.

Elle commence à pianoter pour trouver une adresse de café sur son téléphone, dépendante de la technologie dans une ville qu’elle était censée pourtant connaître, se fait éviter par une femme chargée de sacs de provisions, relève la tête pour voir à quel coin de rue elle se trouve, et observer un peu autour, dans l’espoir de s’approprier ce nouveau territoire. Un type passe à côté d’elle et poursuit son chemin, elle se fige un instant, le suit des yeux, puis ça fait tilt dans sa caboche, et elle lui emboîte le pas, accélérant la cadence pour être au moins à portée de voix : « Levi ? », elle tente, pas vraiment sûre de l’avoir bien reconnu, mais ayant quand même un vieux soupçon d’avoir été frôlée par une figure de son passé à Philly. Elle peut se planter, elle ne l’a pas vu depuis le Gala d’elle-ne-savait-plus-quoi, à New York, en 2008 ou 2009. Ça commence à faire long, et elle est consciente de n’avoir pas forcément fait attention à maintenir le contact avec lui, depuis la dernière fois, malgré leurs affirmations… Alors elle teste, quand même, parce qu’on ne sait jamais, des fois qu'On ait décidé de la mettre sur la voie d’un ancien amant et boyfriend.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi Hasting
× the one and only
avatar

Messages : 567
Avatar : Taye Diggs
Multinicks : amélia harper
Crédits : av@mine / si@mine
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine
Statut : in the midst of a messy divorce with Elie
Métier : successful writer
Adresse : a loft in center city

Past, present & future
Autre avatar: Alfred enoch, 27 ans
Répertoire:

MessageSujet: Re: one day more (levi)   Jeu 8 Déc - 14:56

Assis au volant de sa voiture, Levi contemple son ancienne maison. Il ne peut s’empêcher de repenser à tout ce qu’il a vécu dans la maison familiale ces 12 dernières années. Old city était devenu son quartier, il était capable de donner les noms et prénoms de l’ensemble de ses voisins et d’évoquer la particularité de chacun. Le fait de revenir chez lui, lui provoque un léger pincement au cœur, ça lui fait bizarre de savoir qu’il n’y remettra plus jamais les pieds, tout du moins en tant que mari puisque toutes les semaines il vient chercher ses enfants. Elie et lui ont décidé de ne pas faire de garde alterner, ils ont proposé à Emma et Noah d’aller chez leur père lorsqu’ils en avaient envie. Autant dire que c’était très fréquent ces temps-ci. Emma, leur aînée arrivait souvent à l’improviste chez son père sans prendre la peine d’en informer sa mère. Levi avait essayé de lui faire comprendre à plusieurs reprises qu’elle était la bienvenue chez lui quand elle voulait mais qu’elle devait apprendre à prévenir ses parents. Cette séparation semblait compliquée pour tout le monde et pas seulement pour les enfants. Pour preuve, Levi et Elie n’avait toujours pas signés les papiers du divorce et la procédure traînait en longueur alors que cela faisait presque plus de deux mois qu’il avait emménagé dans son loft à Center City. Il était ici pour déposer le chèque de la pension alimentaire, il aurait pu faire un virement à Elie mais il appréciait se balader dans le quartier et il espérait aussi trouver l’inspiration. La séparation ne l’avait aidé en rien, lui qui traversait le syndrome de la page blanche, continuait sa traversée sans être capable d’écrire une phrase qui lui convienne un temps soit peu. Il déposa le chèque dans la boîte aux lettres de son ancienne maison et en retournant à sa voiture garée quelques mètres plus loin il ne prêta pas attention à cette jeune femme qui avait commencé à lui emboîter le pas. « Levi ? » entendit-il à quelques mètres de lui. Il se retourna et mit quelques instants à reconnaître la personne qui venait de l’interpeller. « Shaki ! » répondit-il surpris de voir la jeune femme. « Qu’est ce que tu fais à Philly ? T’es bien loin des planches de Brodway » lui dit-il remarquer en venant la saluer d’une bise sur la joue. « Comment vas-tu ? Depuis tout ce temps ? » lui demanda-t-il heureux de la retrouver ici après toutes ces années.

_________________
- We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemicallove.forumactif.com
Shakira Dakhli

avatar

Messages : 55
Avatar : Indira Varma
Crédits : ©Arté
Pseudo : Arté
Statut : erratic feelings
Métier : singer on Broadway (Les Mis, Sweeney Todd, Matilda), actress (tv shows & cinema). status : currently suffering from an existential crisis.
Adresse : Old City, Philly (not the same standard as NYC, Greenwich Village, right ?)

Past, present & future
Autre avatar: Aiysha Hart (28 ans)
Répertoire:

MessageSujet: Re: one day more (levi)   Ven 9 Déc - 22:42


Y a pas à dire, elle ne s’attendait pas vraiment à le croiser : bon, bien sûr qu’elle supposait qu’il vivait toujours à Philadelphie, comme il le lui avait affirmé à ce cocktail qu’elle n’arrivait décidément pas à situer (mais elle se souvenait bien des grands drapés rouges -c’était un gala de quoi, bon sang ? ça allait l’occuper toute la journée, peut-être). Mais de le voir en chair et en os dans une rue, comme ça, au hasard, ça la surprenait assez. Ça sentait le plan où elle allait finir par tomber sur une connaissance à chaque coin de rue*. Révérence un peu ridicule et évidemment exagérée tandis qu’il la reconnait et revient vers elle et lui claque la bise. Tellement de naturel, oui, franchement, ça lui fait du bien de pas avoir totalement ruiné leur amitié post-rupture. « Qu’est ce que tu fais à Philly ? T’es bien loin des planches de Broadway. Comment vas-tu ? Depuis tout ce temps ? » Son sourire s’est crispé et une main nerveuse passe sur ses boucles disciplinées par des épingles à cheveux. « Ça va, ça va… », elle ment en haussant les épaules, avant de convenir en soupirant : « Disons que les choses se sont compliquées d’un coup à New York et que j’avais besoin de souffler. » Elle ne dit pas combien de temps, elle n’a pas envie d’entrer dans les détails, parce que franchement elle aimerait bien ne pas y penser pour la journée -et c’est déjà raté. Elle ne dit pas pourquoi, il sait peut-être, à force de la connaître, qu’elle est de celles qui fuient quand ça devient le chaos autour d’elles. Elle se ressaisit, ne voulant pas focaliser sur ses problèmes, la voilà qui revient à Levi, une main qui se pose sur son épaule, naturellement aussi. « Mais toi, ça va ? Ça fait un bail. Je… Je t’ai souhaité les fêtes de l’année dernière, au moins ? J’m’étais jurée de le faire… J’ai peut-être oublié, et si c’est le cas je suis… » Elle parle sans vraiment réfléchir à ce qu’elle dit, rapidement, grisée par ces retrouvailles imprévues. Les fêtes de l’année dernière, c’est déjà loin : entre temps, il y a eu Matilda sur les planches, et puis un tournage pour une série policière et… Et puis le chaos qui l’a poussée à mettre les voiles. Elle s’interrompt, déglutit : « J’t’ai interrompu, t’étais en chemin vers quelque part ? », l’actrice laisse son visage trahir une légère inquiétude, soudainement. Elle ne sait pas d’où il débarque, et elle craint de l’avoir intercepté vers une interview ou que sait-elle… Elle est heureuse de le retrouver -soulagée, même, en fait, même si surprise- mais elle ne veut pas non plus l’envahir dès son retour, surtout qu’elle ne s’est pas vraiment tenue au courant de ce qui lui est arrivé ces derniers temps : si le nom d’Elie ne franchit pas ses lèvres toutefois, c’est simplement qu’elle n’est pas d’humeur à parler de conjoint(e), en fait… quoiqu’il serait probablement bon qu’elle en sache un peu plus sur l’état du couple de son vieil ami.
AVENGEDINCHAINS


*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi Hasting
× the one and only
avatar

Messages : 567
Avatar : Taye Diggs
Multinicks : amélia harper
Crédits : av@mine / si@mine
Pseudo : Mashed Woods ✰ Justine
Statut : in the midst of a messy divorce with Elie
Métier : successful writer
Adresse : a loft in center city

Past, present & future
Autre avatar: Alfred enoch, 27 ans
Répertoire:

MessageSujet: Re: one day more (levi)   Mar 13 Déc - 12:24

« Ça va, ça va… » déclara Shakira à sa réponse sur comment elle allait. Elle n’a pas besoin d’en dire plus, Levi sait reconnaître un « ça va » franc, d’un « ça va, ça va » qui veut dire pas terrible mais je ne veux pas en parler. Il acquiesce donc sans rien dire, se suffisant de cette réponse. Après tout, ils se considèrent comme amis mais ne savent plus grand-chose l’un de l’autre. « Disons que les choses se sont compliquées d’un coup à New York et que j’avais besoin de souffler. » renchérit-elle afin d’expliquer son arrivée en ville. Elle reste vague, ce qui fait comprendre à l’écrivain qu’elle n’a pas envie de s’étendre sur le sujet. « Philly est certainement le meilleur endroit pour souffler un » se contenta-t-il de dire en défendant la ville qu’il n’a jamais quitté, tout du moins pas définitivement. « Mais toi, ça va ? Ça fait un bail. Je… Je t’ai souhaité les fêtes de l’année dernière, au moins ? J’m’étais jurée de le faire… J’ai peut-être oublié, et si c’est le cas je suis… » lui demanda-t-elle comme si elle était heureuse de changer de sujet. Un sourire prit place sur les lèvres de Levi lorsqu’elle mentionne l’oubli de lui avoir souhaité la bonne année. « Ce n’est pas grave, je ne l’ai pas fait non plus après tout » dit-il pour la réconforter. Ils étaient tous les deux fautifs pour le coup. Shakira ne lui avait pas souhaité les fêtes mais il ne l’avait pas fait lorsqu’il s’était rendu compte qu’elle ne l’avait pas fait. D’ailleurs est-ce qu’il s’en était vraiment rendu compte, il avait dû y penser pendant une fraction de seconde à l’époque. « Ça va » répondit-il de manière un peu vague tout comme elle. Sa vie n’était pas si catastrophique si on omettait le fait qu’il allait divorcer. « J’t’ai interrompu, t’étais en chemin vers quelque part ? » demanda-t-elle comme si elle prenait conscience de cette rencontre. Un petit rire s’échappa de l’afro-américain, il avait oublié comme elle pouvait changer de sujet d’une minute à l’autre. « Non pas du tout, je revenais de chez Elie, je suis allé lui déposer le chèque de la pension » dit-il comme pour éclaircir la situation. « Oui, on est … on va divorcer » fit-il remarquer prenant conscience qu’aucun des deux n’avait entrepris de réelle démarche pour signer les papiers du divorce. « J’ai un peu de temps devant moi, si tu veux on peut aller se prendre un café » dit-il en désignant le bout de la rue avec son bras.

_________________
- We're supposed to feel, we're supposed to love and hate and hurt and grieve and break and be destroyed.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chemicallove.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: one day more (levi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
one day more (levi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Levi, Primo] "Si c'est un homme"
» Primo Levi
» DOMUYA Life Project Levi Water Guardian p18
» [Primo Levi] Si c'est un homme
» Le Voyage de Primo Levi - Ferrario & Belpoliti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TWIST OF FATE :: - PHILADELPHIA, PA - :: Old City-
Sauter vers: